Partagez cet article :

La SNCF veut enfin re-démocratiser l'accès au train. Les trains Intercités sont le fer de lance de cette nouvelle politique avec de nouveaux tarifs très attractifs entre Paris et Bordeaux…

trains-intercites-2015

La SNCF veut tenter de redevenir compétitive vis à vis du covoiturage. Il est vrai que les billets TGV ne sont désormais plus accessibles à tout le monde les tarifs flirtant souvent autour de 100 euros.

agents-sncf-uniformes2014-2Les voyageurs ont du s'adapter face à la hausse des péages d'autoroutes et le covoiturage a été l'une des solutions à ce problèmes avec l'essor rapide de sociétés comme BlaBlaCar.

Du côté des lignes à grande vitesse, le fossé se creuse entre ceux qui peuvent payer des billets à plus de 60-70 euros l'aller et ceux qui ne peuvent pas suivre.

La hausse des coûts de redevance de RFF et les frais de gestion des TGV ont occasionné une baisse de la fréquentation des TGV.

Nouvelle ligne Intercités low-cost entre Paris et Bordeaux

Pour convaincre les voyageurs de reprendre le train, la SNCF,  va proposer des billets Intercités entre 15 et 35 euros entre Paris et Bordeaux grâce de nouvelles liaisons mises en place le week-end uniquement.

intercites-ramesCette nouvelle ligne reliera Paris à Bordeaux en 4H30 soit environ le même temps qu'en voiture : les premiers trains doivent circuler à compter du 4 avril.

La SNCF va utiliser des trains qui roulent en grande banlieue parisienne la semaine. 

Ce qui a pour elle deux avantages : optimiser ses actifs et permettre d'abaisser le coût d'accès au train sur des lignes à forte fréquentation.

Une ligne de ce type existe déjà entre Paris et Toulouse : elle avait été crée en 2010 et aujourd'hui l'une des seules lignes Intercités à l'équilibre.

Offres Happy Hour pour des départs à prix cassés à J-2...J-5

La SNCF va par ailleurs mettre en place une autre offre Happy Hour qui offrira des billets à moitié prix sur certaines lignes entre 2 et 5 jours avant le départ. «Cela représente une mise à disposition de 341 600 billets en offre Happy Hour d’ici au 31 décembre 2015» assure la direction de la SNCF.

Une nouvelle offre de trains de nuits à l'étude avec les chemins de fer russes?

Hormis cette offensive sur son offre de trains classiques de jour (encore limitée puisque juste vers Toulouse et Bordeaux), la SNCF va coopérer avec les chemins de fer russes pour les trajets de nuit.

Son président Vladimir Iakoutine a confié aux Echos que la société de chemins de fer russe venait de sceller un accord avec le patron de la SNCF, Guillaume Pepy pour développer un projet de trains de nuit en France.

«Etant donné les distances immenses en Russie, ces trains fonctionnent encore largement chez nous, alors qu'ils tendent à disparaitre en Europe. RZD restaurera ces services en France. Nous fournirons des trains de nuit modernes sur les lignes choisies par la SNCF. Cela doit commencer d'ici la fin de l'année» a-t-il assuré.

Ces dernières années, de nombreuses sociétés de chemin de fer européenne comme la Deutsche Bahn ont supprimé les trains de nuit faute de rentabilité.

Il faut dire que ces lignes sont souvent mal mises en avant. Avec un peu de publicité et des prix compétitifs, la demande serait sans doute au rendez-vous d'où cet accord avec les chemins de fer russes.

Un TGV Low-cost Paris-Bordeaux d'ici 2017?

Au niveau du réseau TGV la SNCF a par ailleurs indiqué la mise en service d'une nouvelle liaison Ouigo entre Paris et Bordeaux à partir de 2017 au départ sans doute de la gare de Massy-TGV reliée au RER B.

Selon Les Echos, cette ligne emprunterait sans doute la ligne TGV actuelle soit un temps de trajet de 3H contre 2H05 pour les TGV classiques qui emprunteront alors la nouvelle ligne.

Avec toutes ces initiatives la SNCF vise à reprendre des parts de marché sur le trafic national alors que son taux d'occupation moyen est de 50%.

Une gestion qui redevient enfin plus réaliste face au tout TGV : il y a en effet de nombreux clients pour qui la vitesse n'est pas un facteur différenciant.

La SNCF veut désormais s'adresser à ceux qui prévilégient un bon rapport qualité-prix et des voyages abordables : une petite révolution qui pourrait s'avérer fructueuse si la SNCF parvient à multiplier ce type d'offre.

Elle devra penser ces offre tarifaires finement afin de reprendre des parts de marché sur le covoiturage sans le faire au détriment de ses TGV.

Exemples de tarifs Happy Hour:

BORDEAUX ST JEAN - TOULOUSE MATABIAU : Prix loisirs 2nde : 40,50 € | Prix Happy Hour 2nde : 20,00 €
PARIS AUSTERLITZ - LIMOGES : Prix loisirs 2nde : 61,00 € | Prix Happy Hour 2nde : 30,00 €
PARIS ST LAZARE - CAEN : Prix loisirs 2nde : 34-,70 € | Prix Happy Hour 2nde : 18,00 €
PARIS NORD - AMIENS : Prix loisirs 2nde : 22,80 € | Prix Happy Hour 2nde : 11,00 €

Top 10 des liaisons Intercités selon la SNCF :

  • Paris-Bordeaux
  • Paris – Amiens
  • Paris – Brive
  • Paris – Caen
  • Paris – Clermont-Ferrand
  • Paris – Limoges
  • Paris – Orléans
  • Paris - Rouen
  • Paris - Troye
  • www.sncf.fr

    Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

    Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

    VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

    DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

    (En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

      

    La presse a besoin de ses lecteurs...

    … Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

    En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

    Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

    Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

    Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

    SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

    D'avance, merci !

    Aller en haut

    S'inscrire à notre Newsletter: