Partagez cet article :

 L'hôtel Intercontinental Lyon ouvre cette semaine au public. Cet hôtel devrait renforcer l'attrait touristique de la capitale des Gaules : l'hôtel Dieu a été superbement mis en valeur...

Le projet de rénovation visant à transformer l'hôtel Dieu, l'ancien hôpital des lyonnais en un hôtel de luxe a duré un peu moins de 10 ans (NDLR : Cet ancien hôpital ayant fonctionné sans interruption pendant 8 siècles jusqu’à sa fermeture en 2010 a vu naître au cours des dernières décennies un Lyonnais sur trois !).

Le projet a débuté en 2011 et les travaux se sont achevés cette année : l'hôtel Intercontinental Lyon hôtel Dieu a ouvert le 4 juin. Ce projet a été la plus grande opération de rénovation privée d’un site classé en France.

ihglyon exterieur

Le coût du projet de rénovation immobilier qui comprend l'hôtel de luxe Intercontinental mais aussi des restaurants et des bars a atteint plus de 200 millions d'euros (250 millions selon des chiffres officieux).

« Parmi tous les projets immobiliers, je peux dire qu'ici c'est le plus beau, celui qui correspond à l'âme de la ville. Et je le dis avec une grande émotion » a déclaré Gérard Collomb. « Les lyonnais pourront venir boire un café au bar de l'hôtel sous la coupole ou prendre un petit-déjeuner en terrasse au bord du Rhône. Lyon est une ville repliée sur elle-même et nous l'ouvrons sur le monde. Lyon va devenir centrale pour le tourisme alors qu'elle à 1H30 du Mont Blanc et de la Méditerranée. D'autant que nous voulons développer l'aéroport et les vols vers l'Asie. Le tourisme à Lyon s'est d'abord développé sur le tourisme d'affaires puis les voyageurs étant satisfaits sont revenus pour le tourisme d'agrément » explique Gérard Collomb, Maire de Lyon.

Jean-Philippe Nuel, qui a été en charge de la décoration intérieure a voulu respecter le patrimoine tout en ajoutant une touche contemporaine.

Il explique : « j'ai associé des choses simples comme les poutres en bois au plafond dans le lobby ou les murs peints en blanc à des choses plus précieuses comme des paravents en soie, une matière qui est plutôt utilisée traditionnellement pour les rideaux. Des entreprises de la région lyonnaise ont participé à la fabrication de nombreux produits de l'hôtel : meubles, tissus...Les éléments de mobilier ont été spécialement pensés  pour le projet. Le choix des tissus s'inscrit dans le dialogue entre monacal et précieux avec des soieries lyonnaises Verel et Belval en contraste avec des toiles unies ».

Dans le lobby, des paravents en soie de Verel et Belval habillent les fenêtres et  sont associés dans leur réalisation au travail d’une artiste contemporaine lyonnaise, Véronique de Soultrait.

Son travail sur le thème des nuages réalisé en corde noire, graphique et sobre, joue également en contraste avec la soie, pour constituer un ensemble associant patrimoine et création ( voir ci-dessous ).

Au travers des motifs en soie, mais également dans la conception des tapis spécialement créés, le thème floral cher à Lyon apporte sa préciosité à l’endroit. Il faut en effet savoir que l’art floral a été la première source d’inspiration de l’industrie de la soie de la ville.

ihg lyon reception

 « Les travaux ont été complexes alors que le bâtiment est classé aux monuments historiques. Cela n'a pas toujours été facile d'imposer des éléments contemporains. Mais je suis satisfait du résultat  » ajoute Jean-Philippe Nuel.

Lorsqu'un bâtiment est classé, les travaux sont encadrés assez formellement par un architecte aux bâtiments historiques : les tableaux contemporains qui parent les murs du bar ont été réalisés par un artiste inscrit au catalogue des bâtiments historiques. Cela peut limiter la créativité, les œuvres des artistes non homologués ne pouvant pas être approuvées.

Mais le résultat est à la hauteur des espérances des propriétaires et de la ville : cet hôtel va surement faire date dans le monde de l'hôtellerie en France et dans le monde.

28 suites en duplex

Partons à la découverte de l'hôtel. L'Intercontinental Hôtel Dieu abrite 144 chambres dont 28 suites sur deux étages. Les suites sont dotées de fenêtres allant du sol au plafond avec vue sur le Rhône: une offre d'exception. Au premier étage, les hôtes pourront profiter d'un salon avec canapé, bureau et minibar.

ihg lyon duplex2

Au rez-de chaussée, se trouve la chambre et la salle de bain avec une belle baignoire sur pied et une douche privative parée de magnifiques mosaïques.

ihg lyon duplex

Des groupes de touristes américains huppés passionnés par l'hôtellerie ont déjà réservé les premières nuits dans ces suites exceptionnelles.

Le Dôme: le bar qui impressionne

Le bar de l'hôtel appelé le Dôme logé sous la coupole de l'ancienne chapelle de l'hôtel Dieu est une merveille : la hauteur sous plafond de plus de 30 mètres donne le tournis. On resterait des heures à siroter un cocktail assis dans les confortables banquettes ou dans les fauteuils des confidentielles alcôves qui bordent la salle où l'on peut discuter en tête à tête.

« J'ai imaginé des fleurs à la place de l'ancien autel, les plus grandes possibles au regard de la taille de la salle et j'ai disposé les banquettes en rectangle autour pour délimiter l'ancien espace sacré tout en ouvrant des passages pour que les hôtes puissent déambuler » nous confie Jean-Philippe Nuel.

ihglyon dome bar

« Les grands paravents intègrent des éléments techniques ( chauffage, acoustique ), mais ils soulignent également l'architecture et ancrent le mobilier à l'échelle du lieu. Une gamme de fauteuil a été spécialement dessinée pour le projet en collaboration avec Ligne Roset. Les tableaux de Manuela Paul-Cavalier renforcent également l'identité contemporaine du lieu » explique Jean-Philippe Nuel.

L'hôtel abrite en sus le restaurant gastronomique Epona situé au rez-de-chaussée. Sa salle lumineuse bordée de grandes fenêtres comprend 100 couverts : elle s’ouvre sur une terrasse extérieure aux allures de cloître serein.

ihglyon restaurant

Le jeune chef Mathieu Charrois y met à l’honneur des classiques lyonnais réinterprétés. Un de ses plats phares est ainsi la K’nelle, une version modernisée de l’incontournable spécialité régionale. Les hommes d'affaires pourront profiter de l’un des plus importants centres de conférences de la Presqu’île et du centre-ville : L’Académie. D’une surface de 1 500 m2, cet espace au cadre élégant et dynamique est constitué de 12 salles de réunions modulables et bénéficiant de la lumière naturelle, dont une plénière de 433 m2. Pour se ressourcer les hôtes pourront se rendre à la salle de fitness ouverte 24 heures sur 24 ou au spa Le Tigre Yoga Club & Spa qui abrite des salles de massage, un hammam, un sauna, et des salles de Pilates et de yoga.

L'Intercontinental et la cité de la gastronomie : des vitrines internationales pour Lyon

Comme le disait Gérard Collomb, Lyon était anciennement négativement connue pour ses embouteillages au tunnel de Fourvière. Désormais Lyon veut faire oublier cette mauvaise image du passé.

La ville compte bien profiter de cet hôtel emblématique pour faire découvrir aux français mais surtout aux touristes du monde entier la richesse de sa gastronomie : la cité de la gastronomie, un musée intégré au sein du complexe de l'hôtel Dieu ouvrira dans les prochains mois.

Et ce qui est formidable dans ce projet comme le rappelle Jean-Philippe Nuel, c'est que cet hôtel a du sens: « l'hôpital avait pour objectif de soigner les malades mais aussi d'accueillir les pèlerins. Et à l'époque il était l'hôtel Dieu ( NDLR : plusieurs hôtels Dieu existaient dans les grandes villes de France ) dans lequel les malades avaient le plus fort taux de guérison de par son architecture lumineuse intégrant de nombreuses ouvertures ». Par le passé, les herbes et la nourriture étaient considérées comme des médicaments un mode de pensée qui est plus que jamais d'actualité.

Aujourd'hui nul doute que les cadres stressés prendront plaisir à venir se ressourcer ici dans la lumière des chambres tout en se relaxant au spa ou en dégustant les merveilles de la gastronomie française au restaurant de l'hôtel, dans les brasserie de Paul Bocuse et dans son restaurant à Collonges-au-Mont-d'Or ou dans les nombreux bouchons lyonnais.

www.ihg.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut