Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Internet en vol : pas encore démocratisé

Internet en vol : pas encore démocratisé

Vous avez été une centaine à répondre au sondage de Business Traveller France concernant l’accès Internet à bord des avions. La grande majorité de nos lecteurs n’a pas encore acheté un forfait WiFi. Pourtant les offres d’accès Internet à bord des avions se multiplient…

Selon un sondage réalisé sur le site BusinessTravel.fr en avril/Mai 2018, 87% des lecteurs français n’ont jamais encore acheté de forfaits Internet en vol.

Au contraire 13% des sondés assurent avoir déjà acheté un forfait WiFi.

On constate ainsi que l'accès Internet en vol ne s'est pas encore démocratisé auprès des voyageurs français.

Il faut reconnaitre que ces offres ne sont pas encore généralisées malgré les effets d’annonce dans la presse.

Le marché du WiFi en vol devrait pourtant atteindre 130 milliards de dollars d’ici 2035 selon une étude réalisée par la la London Schools of Economics et le fournisseur d’accès Satellite Inmarsat

Ce service va devenir de plus en plus important selon une étude menée par Inmarsat où 60% des passagers voient le WiFi comme une nécessité et non un luxe.

Air France déploie ainsi le WiFi dans sa flotte depuis la fin 2017 mais peu d'aviosn en sont déjà équipés : au total 124 A330 et B777 vont en être dotés. Il est à noter que les 2 B787-9 en en ont été équipés en usine.

De son côté, KLM propose déjà le WiFi sur sa flotte de Dreamliner.

Lufthansa a été à la pointe dans le domaine du WiFi. Elle propose ainsi l'accès Internet sur l'ensemble de sa flotte long-courrier dont ses nouveaux A350-900. Le groupe  déploie actuellement son offre d’accès Internet Flynet sur la flotte long-courrier d’Austrian Airlines et Eurowings.

Swiss propose le WiFi dans ses A330-300 ainsi que dans ses B777-300ER. Les tarifs varient de 9 à 39 francs suisses.

Finnair offre le WiFi dans ses nouveaux A350 avec des accès à partir de 7,95 euros pour une heure, 11,95 euros pour 3 heures et 19,95 euros pour toute la durée du vol.

En Asie, Singapore Airlines offre le WiFi dans ses A380, A350 et B777-300ER (tous ne sont pas encore équipés). Il est à noter que le WiFi est désormais gratuit pour les passagers premium chez Singapore Airlines.

Son grand concurrent, Cathay Pacific, commercialise le WiFi sur ses nouveaux A350 : 14 sont en service aujourd’hui. Les tarifs varient de 9,95$ pour une heure à 12?95 dollars pour tout le vol.

Au niveau des compagnies japonaises, ANA propose le WiFi dans ses B777-300ER, ses B767-300ER (ceux configurés avec 202 sièges) ses B787 et ses A320neo. Le tarif est de 4,95 dollars les 30 minutes, 8,95$ l’heure et 19,95$ pour l’ensemble du vol.

Japan Airlines offre également le WiFi dans ses B777-300Er, B777-200ER B767-300ER et B787. Le tarif est de 10,15 $ l’heure, 14,40$ les 3 h et 18,80 dollars les 24 heures. Il est à noter que Japan Airlines offre le WiFi gratuit sur ses vols domestiques.

Les compagnies Taïwanaises Eva Air et China Airlines offrent également l’accès WiFi en vol : Eva Air facture 11,95$ l’heure, 16,95 dollars les 3 heures et 21,95 dollars les 24 heures contre 11,6 $ l’heure pour China Airlines, 16,5 $ les 3 heures et 21,5 pour 24 h.

Philippines Airlines offre le WiFi en vol de même que Garuda Indonesia dans ses B777-300ER, ses A330-300 et ses A330-200.

La compagnie coréenne Korean Air ne propose pas le WiFi en vol de même que Malaysia Airlines. Air Astana, la compagnie du Kazakhstan a débuté l’implémentation du WiFi à bord de ses B767. La compagnie aérienne russe Aerflot propose également le WiFi dans sa flote long-courrier.

Au Moyen-Orient, Saudia déploie le WiFI vers 47 destinations. Turkish Airlines, Oman Air, Qatar Airways, Etihad et Emirates proposent le WiFi sur la plupart des avions long-courriers de leurs flottes. Emirates propose les 2 premières heures gratuites pour facture par débit (9,99$ pour 150 Mo de données et 15,99$ pour 500 Mo). Qatar Airways a annoncé qu’elle allait mettre à jour ses réseaux WiFi pour offrir un accès à très haut débit appelé Super WiFi.

Air Canada prévoit de déployer le WiFi sur sa flotte long-courrier : elle offre déjà le WiFI sur ses vols court-courriers (A319, A320, A321, Embraer…).

Les compagnies américaines sont également très bien placées en terme de WiFi : Delta, United, American et SouthWest sont celles qui ont le plus grand nombre d’avions dans le monde équipés du WiFi. JetBlue est leader en terme de qualité du WiFi juste devant United.

Aux Etats-Unis la grande tendance est d’équiper les avions avec du WiFi haut débit à l’image de Qatar Airways avec son Super WiFi.

Hormis les compagnies américaines, Emirates, Lufthansa, Etihad, Qatar Airways, JetBlue, SIngapore Airlines, Japan Airlines, Turkish, ANA et Aeroflot sont celles qui ont équipées le plus d'avions avec des réseaux WiFi.

7 compagnies proposent le WiFi sur 100% de leur flotte long-courrier

En terme de vols long-courriers uniquement Lufthansa et Scoot ont été les deux premières à proposer le WiFi sur 100% de leurs vols long-courriers en 2016.

En 2017, 7 compagnies offrent le WiFI sur tous leurs avions long-courriers selon le rapport WiFi 2017 de RouteHappy : Delta, Iberia, Etihad, Icelandair, Lufthansa, Scoot, United.

Scandinavian, Air Europa, Eva Air, Emirates sont à plus de 90% d'équipement de leur flotte long-courrier. Aeroflot, Philippine Airlines, Oman Air, ANA, Japan Airlines et Aer Lingus ont environ 80% de leur flotte long-courrier équipée en WiFi.

wifi2017 flotte long courrier

Enfin un autre pays s’ouvre à l’accès Internet : l’Inde. On vient d’apprendre cette semaine que les autorités autorisaient désormais le WiFi dans l’espace aérien indien.

Le pourcentage de nos lecteurs utilisant le WiFi devrait donc augmenter considérablement dans les années à venir…

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :