Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La mise en place de l’accord openskies entre l’Israël et l’Union Européenne devrait être favorable aux consommateurs français en 2014.

Selon Laurent Ghanassia, le directeur de l’Office du tourisme d’Israël à Paris, «l’arrivée de compagnies aériennes low-costs conduira à une baisse significative du prix des billets d’avion».

L’accord Openskies permet en effet aux compagnies low-costs de lancer des vols depuis l’Europe vers Israël.

Actuellement Easyjet propose des vols depuis Londres Luton, Genève ou Bâle, Vueling opère des vols depuis Barcelone, Pegasus depuis Istanbul, Smartwing depuis Prague et Bratislava et Germanwings depuis Cologne et Bonn.

Mais aucune compagnie low-cost ne propose des vols depuis la France...mais cela devrait changer.

Alors que le prix des billets est encore assez élevé en moyenne entre la France et Israël (350 € en basse saison et jusqu’à 700 euros en haute saison), l'arrivée prévue de compagnies low-costs notamment depuis les villes de province comme Lyon devrait changer la donne.

Pour la compagnie nationale El Al, la mise en place de l’accord Openskies et plus généralement la libéralisation du marché a déjà conduit à des baisses de parts de marchés de 46% à 2002 à 35% en 2011 à l'aéroport de Tel Aviv.

L'aéroport de Ben Gourion au contraire est en pleine croissance: 12,98 millions de passagers ont fréquenté l'aéroport en 2012 contre 7,31 millions de passagers en 2002.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS