Partagez cet article :

jal-premiere-classe-b777

Japan Airlines va proposer ses nouveaux sièges première, affaires, éco premium et éco sur la route Paris-Tokyo à partir du 16 juillet. Ce lancement marque une véritable renaissance de la compagnie qui est devenue l'une des plus rentables au monde!

C’est une nouvelle d’importance pour les amoureux du Japon ou les voyageurs d’affaires qui font du business au pays du soleil levant.

Japan Airlines va proposer de nouveaux sièges dans toutes ses classes à partir du 16 juillet sur la route Paris-Tokyo Narita: ces sièges seront installés dans un premier temps sur l’un des deux B777-300ER opérés sur cette route (soit un jour sur deux) à partir du 16 juillet 2013 (vols JL406/405).

Puis un second B777-300ER sera équipé dans le courant du mois d’août.

Ainsi à la fin de l’été tous les vols entre Tokyo Narita et Paris seront totalement remis à neuf.

Paris est une ville privilégié puisqu’il s’agit de la troisième destination au monde à profiter de ces nouveaux sièges après Londres (installés en janvier 2013) et New York (mai 2013).

Mais il est vrai que Paris est la seule ville européenne vers laquelle Japan Airlines propose deux vols quotidiens, l’un vers Narita (lancé en octobre 2010) et l’autre vers Haneda (et 4 vols par jour même via l’accord de partage de code avec Air France).

Une cabine remise à neuf entre Paris CDG et Tokyo Narita

Il est à noter cependant que ces sièges ne seront pas installés sur les B777-200 de la compagnie opérés au départ de Paris vers Haneda, le second aéroport de Tokyo plus proche du centre-ville.

La raison en est simple: «il est impossible d’y opérer les nouveaux B777-300ER, ce gros porteur ne pouvant se poser sur les pistes d’atterrissage d’Haneda, plus courtes que celle de Narita» explique Djamel Balabbaci, à la direction des ventes chez Japan Airlines.

Siège Business avec cloison privative et écran de 65 cm

En août de l’an passé, Japan Airlines a débuté la reconfiguration de 13 B777-300ER de sa flotte long-courrier: comme les autres B777-300ER, ceux volant vers ou depuis Paris seront équipés de 8 suites en première (configuration 1-2-1), de 49 sièges en Business (2-3-2), de 40 sièges premium éco (2-4-2) et de 135 sièges en classe éco (3-3-3).

La suite de Japan Airlines en première (appelée JAL SUITE) offre «l’un des plus grands espaces en première» de toutes les compagnies aériennes avec un lit de 199 cm de long et de 83 cm de large (avec surmatelas), un écran LCD de 58cm et du mobilier plaqué de bois d’essences nobles» assure Gilles Binard, en charge de la communication chez Japan Airlines.

jal-classe-affaires-b777Les sièges affaires, appelés JAL SKY SUITE ont été présentés ce matin à la presse française: ils se transforment en un lit de 187 cm de long et de 65 cm de large (avec surmatelas en fibre de résine à mémoire de forme) et sont équipés d’une cloison privative rétractable et d’une large table pivotante.

Détail d’importance: chaque siège a accès au couloir et contrairement aux anciens modèles, ils s'allongent cette fois totalement à l'horizontale et offrent plus d'espaces de rangement.

jal-sky-eco-premiumLa nouvelle premium économie appelée JAL PREMIUM ECONOMY (voir photo ci-contre) offrira un pitch (espace entre les sièges) supérieur de 10cm à l'ancienne version contre 7 cm de plus pour les sièges dez la nouvelle classe éco.

Les passagers éco premium pourront profiter d’un écran de 31cm contre 27 cm en classe JAL ECONOMY (voir photo ci-dessous).

 

jal-nouvelle-eco-b777-sky-widerIl est à noter que les passagers voyageant en classes première et affaires pourront tester les fameuses toilettes électriques japonaises équipées d'une fonction bidet et profiter de ports USB  (ainsi qu’en éco premium et en éco) pour lire les contenus de leurs iPhones/iPads sur l’écran du système de divertissement.

Des plats de chefs étoilés entre Tokyo et Paris depuis janvier 2013

Cette refonte totale de la cabine des B777-300ER est l’une des dernières étapes de la renaissance et de la montée en gamme de la compagnie japonaise.

En début d’année la compagnie a lancé une nouvelle offre de restauration baptisée JAL BEDD dont les menus ont été conçus par 4 chefs japonais: Seiji Yamamoto (qui dirige le restaurant NihonryioriRyuGin à Tokyo), Koji Shimomura (formé à la Côte d’Or et Chez Trois Gros en France), Chikara Yamada (formé chez El Bulli, l restaurant d’Adria Ferra) et Fumiko Kono (formé au Cordon Bleu à Paris et second chef de l’Arpège).

Une équipe très franco-japonaise!

Les voyageurs des classes JAL First Class et JAL Business peuvent tester les plats de ces chefs réputés dans le sens Tokyo-Paris depuis janvier dernier.

Des plats typiques japonais en classes éco et éco premium

Les voyageurs éco premium et éco pourront tester quant à eux des plats de chaines de restauration rapide japonaises via l’offre JAL Kitchen Gallery avce notamment des hamburgers au riz Air Mos, des pâtes aux boeuf Yoshinoya ou une omelette au riz Air Taimeiken.

Ces investissements sont très significatifs pour Japan Airlines et vont permettre à la compagnie de profiter de la reprise du marché japonais: le PIB a cru de 1% de janvier à mars contre 0,9% prévu auparavant, soit une croissance de 4,1% en rythme annuel!

«Nous investissons pour améliorer le confort de nos passagers.

D’ailleurs d’ici le mois d’août nous allons déployer le WiFi sur notre flotte long-courrier de B777-300ER» assure Ryuji Arichi, le directeur marketing et commercial de Japan Airlines.

Et la compagnie prévoit également de moderniser totalement à partir de décembre 2013 sa flotte de B767.

Une renaissance menée de main de maître par Kazuo Inamori

La renaissance de Japan Airlines a été menée tambour battant ces derniers mois par Kazuo Inamori, l’ancien directeur d’un champion mondial japonais Kyocera.

Une renaissance qui s’est faite dans la douleur avec la suppression de 49 lignes internationales non profitables, de 15700 emplois (un tiers de la masse salariale de 47000 personnes) et la mise à terre de tous ses B747 trop couteux à exploiter.

Japan Airlines est devenue l'une des compagnies les plus rentables au monde!

Ces sacrifices ont cependant été salutaires pour l'entreprise japonaise.

L’introduction en bourse de Japan Airlines a été la seconde plus importante au monde l’an passé derrière Facebook.

Et la compagnie est redevenue l’une des compagnies aériennes les plus rentables au monde avec un profit de 186,6 milliards de yens (1,84 milliards de dollars) en 2011 et de 171,6 milliards en 2012.

Aujourd'hui, les résultats sont là pour le plus grand bien des passagers entre Paris et Tokyo: une compagnie à (re)découvrir bientôt, le 16 juillet, juste après la fête nationale!

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: