Partagez cet article :

Selon André-Claude Lacoste, président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), la crise nucléaire à Fukushima va engendrer «une contamination qui va s'étendre sur des zones considérables. Il n'est pas du tout étonnant qu'on trouve ici ou là des contaminations bien au delà d'un rayon de 100km» a-t-il assuré dans un point presse.

En France, l'IRSN estime que les réacteurs N°1, 2 et 3 restent dans un état critique malgré l'injection d'eau douce dans les réacteurs.

Selon la société TEPCO qui gère la centrale de Fukushima, des niveaux de radioactivité de l'ordre de 1000 millisieverts par heure ont été détectés dans de l'eau à l'extérieur du réacteur 2.

On suspecte cette eau de provenir du coeur du réacteur.

Dans l'air le niveau de radioactivité à proximité du réacteur 2 atteint 100 à 300 millisieverts par heure.

Le ministre de l'Industrie, Eric Besson, a annoncé lundi que TEPCO avait demandé l'aide de la France.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut