Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

jaume-tapies-relaisetchateaux-2011A l'occasion du lancement de la sortie du Guide 2013 de Relais&Châteaux, Jaume Tàpies, le président International de l'association, fait le point sur l'activité 2012 et sur le marché de l'hôtellerie de luxe en général.

Trois questions à Jaume Tàpies

Alain Coffre, BusinessTravel.fr/Business Traveller France: l’année 2012 sera-elle un bon cru pour Relais&Châteaux malgré la crise?

Jaume Tàpies, président International Relais&Châteaux: pour le moment nous constatons une hausse de 6% des réservations de notre centrale en 2012. La clientèle américaine, japonaise, brésilienne a compensé la faible demande en Europe.

Les prochains mois s’annoncent également bien puisque nous prévoyons une hausse de 11% des réservations dans le monde.

L’association va continuer à se développer en Australie, en Asie du sud-est et dans quelques régions européennes comme autour du Mont Blanc où nous avons avons accueilli de nouveaux établissements ces derniers mois à Val D’Isère ou Val Thorens.

Nous avons également intégré un nouvel hôtel en Amérique centrale, au Guatemala, une région où nous n’étions pas présents.

BusinessTravel.fr/Business Traveller France: en quoi se distingue Relais&Chateaux par rapport à d’autres labels comme Châteaux et Hôtels Collection? Voyez-vous émerger de nouvelles tendances dans l’hôtellerie de luxe avec le développement des clientèles chinoises, asiatiques, d’Amérique du Sud?

Jaume Tàpies, président International Relais&Châteaux: nos critères ne sont pas les mêmes, et sont plus restrictifs que ceux de Châteaux et Hôtels Collection en terme de sélection et de contrôle de la qualité des établissements.

Par ailleurs nous sommes une association alors que le label Châteaux et Hôtels Collection appartient au groupe Alain Ducasse: le concept est différent.

Pour répondre à votre seconde question, nous devons adapter notre demande pour répondre aux besoin des différentes cultures de nos hôtes: pour nos clients chinois par exemple, nous devons proposer une plus grande variété de thés dans tous nos établissements.

Plus généralement hormis ces facteurs culturels, je constate une tendance générale à l’ultra personnalisation des services dans l’hôtellerie de luxe: nos clients veulent avoir une expérience qui leur est propre.

C’est pourquoi nous proposons désormais des services de spa/soin dans les chambres ou nous leur proposons par exemple de manger là où ils le souhaitent: dans le jardin, dans la chambre, près de la piscine, tout est possible!

Nous constatons également une forte prépondérance de la clientèle américaine: les voyageurs originaires des Etats-Unis représentent 48% de nos réservations: c’est une clientèle ultra-stratégique!

Le concept Relais&Châteaux fonctionne très bien aux Etats-Unis.

BusinessTravel.fr/Business Traveller France: de nombreux hôteliers indépendants s’élèvent actuellement contre les centrales de réservations Internet. Qu’en pensez-vous?

Jaume Tàpies, président International Relais&Châteaux: c’est une question intéressante.

Je pense qu’il y a des sites Internet aujourd’hui qui ne créent aucune valeur et prennent 17 à 20% de commission: leur business model est d'acheter des mots clés.

Heureusement pour nous, 70% de nos clients nous sont fidèles et reviennent chez Relais&Châteaux.

De plus nous vendons majoritairement via nos propres canaux de distribution:  20% de nos clients réservent via notre centrale et 40% par téléphone.

Cela laisse tout de même 40% de nos clients qui viennent chez nous via des agences de voyages traditionnelles ou via Internet.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS