La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

vueling-a320-sol

Vueling est une compagnie à bas coûts atypique aux prix bas mais aux services de qualité: cette pépite barcelonaise vient de conseiller à ses actionnaires l'offre de rachat d'IAG.  Explications avec Julio Rodriguez, Chief Commercial Officer de Vueling au siège de la compagnie.


BusinessTravel.fr/Business Traveller France: alors qu’IAG va sans doute devenir majoritaire au capital de Vueling, allez-vous reprendre les vols court-courrier d’Iberia Express au départ de Madrid ou plus généralement les vols court-courriers du grope IAG? (NDLR: le Conseil d'aminidstration de Vuekling vient de recommander l'offre d'IAG. Les actionnaires ont jusqu'au 19 avril pour l'accepter ou pas)

??julio-rodriguez-vuelingJulio Rodriguez, Chief Commercial Officer de Vueling: non.

Vueling va rester une compagnie indépendante d’Iberia.

Iberia Express (NDLR: la nouvelle filiale moyen-courrier d’Iberia) vise à développer le trafic vers le hub de Madrid alors que nous visons à développer le trafic vers Barcelone pour alimenter notre réseau.

Cependant, nous offrons des prix bas mais comme Iberia Express des services de qualité avec notamment une classe affaires et un programme de fidélité.

Notre concept n’est pas de proposer uniquement des vols point à point comme d’autres compagnies à bas coûts, mais qu'une grande partie de nos clients prennent des vols en correspondance via notre hub.

??18% de nos passagers continuent d’ailleurs leurs trajets vers d’autres destinations via notre hub de Barcelone, dont la majorité sur le réseau Vueling.

BusinessTravel.fr: quelles sont les zones de développement pour Vueling en 2013?

Julio Rodriguez, Vueling: ce qui nous différencie d’autres low-costs est l’importance de notre réseau moyen-courrier: nous avons lancé des vols vers Tel Aviv dès 2007 et nous allons passer de 1 à 5 destinations vers le Maroc (Fès, Nador, Tanger, Marrakech) et l’Algérie cette année.

Des vols vers Mykonos, Santorin, Rhode, Fuerteventura, Goteborg, Londres Gatwick, ainsi que Banjul en Gambie ont été lancés depuis le début de l’année.

Nous nous développons fortement en Allemagne avec le lancement de vols vers Francfort, Dresde, Dusseldorf, Dortmund et Stuttgart au départ de Barcelone. Nous avions lancé l’an passé des vols vers Munich.

L’Italie est un autre axe de fort développement avec de nouvelles routes vers Bologne, Turin, Bari et Catane au premier trimestre.

Nous avons inauguré un vol vers Londres Heathrow le 31 mars au départ de Florence, notre nouveau hub italien. (NDLR: Vueling va par ailleurs lancer des des vols vers Minsk en Biélorussie, et vers Cagliari et Olbia en Sicile cet été, soit 103 destinations depuis Barcelone dont de nouveaux vols intéruieurs vers Pampelonne et Valladolid en Espagne).

BusinessTravel.fr/Business Traveller France: que représente le marché français pour Vueling?

Julio Rodriguez, Vueling: la France est notre second marché et Paris, de fait, notre second hub.

Nous offrons 2,7 millions de sièges en France et visons 3 millions de sièges d’ici fin 2013. (NDLR: Vueling a transporté 9 millions de passagers depuis son lancement en France en juillet 2004).

Nous venons d’ajouter Rennes en mars après Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Brest, Bordeaux, Strasbourg, Lourdes, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Nantes, Toulouse.

Nous allons ouvrir des vols directs vers Casablanca au Maroc et vers Porto en juin.

Nous sommes aujourd’hui la première compagnie vers l’Espagne depuis la France et vers le sud de l’Europe (16 destinations : 11 vers l’Espagne, 2 au Portugal, Lisbonne et Porto, 2 vers l’Italie, Rome et Florence, et 1 vers le Maroc, Casablanca).

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut