Partagez cet article :

korean-air-prestige-sleeper-siege-affaires

Alors que la compagnie aérienne a lancé un vaste projet de réaménagement de sa flotte, la filiale française a réussi à convaincre nos compatriotes d'emprunter ses vols pour se rendre en Asie.


La crise qui a frappé Korean Air a été particulièrement brutale ces derniers mois.

«Alors que les coréens représentaient environ 70% de nos passagers en 2008, il ne représentent plus que 45 à 50% de nos passagers depuis le mois de février 2009» nous a confié Guillaume Acolas, le directeur France de Korean Air.


Les coréens ont été affectés par la baisse du won face au dollar, une initiative du gouvernement qui avait pour but de relancer les exportations mais qui a frappé les touristes coréens.


La compagnie a donc dû réagir en signant des accords avec des tours opérateurs d'importance comme Asia cette année.

«Cela nous a permis de développer le trafic vers d'autres villes et pays d'Asie que Séoul comme Bali, Auckland, le Cambodge ou la Malaisie. Bali a eu un très grand succès en 2009, c'est une destination à la mode» explique Guillaume Acolas.


En 2009, la compagnie a réussi à faire croître son trafic de 33% depuis le début au départ de la France, un pied de nez à la crise,  mais n'a pas réussi à enrayer une chute de 17 % de son chiffre d'affaires du fait d'une baisse des tarifs suite à une intense concurrence de compagnies comme Finnair et d'une forte chute du trafic affaires.

Le trafic des voyageurs d'affaires au départ de Paris a chuté d'environ 35% depuis le début de l'année 2009 par rapport à l'année passée:  les grands groupes français hésitent à faire voyager leurs cadres en classe affaires en ces temps de crise même s'ils en ont les moyens.

 

«Cette chute est sans précédent. Même en 1997, le trafic n'avait pas autant baissé» affirme Guillaume Accolas.


En attendant la reprise qui ne devrait pas arriver avant la fin 2009/début 2010, la compagnie aérienne investit pour l'avenir afin de conserver sa réputation d'excellence en terme de services à bord.


D'ici avril 2011, 9720 sièges vont être remplacés:  la Kosmo Suite en Première Classe, le Prestige Sleeper en Classe Prestige (en photo en introduction) et le New Economy en Classe Economie.

Cet effort devrait mobiliser 28800 techniciens qui vont s'affairer à réaménager 32 avions B777 et A330.


Malheureusement les passagers au départ de Paris ne profiteront pas immédiatement de ces aménagements.

Il faudra attendre la livraison d'un cinquième A380 dans la flotte. Cet A380 devrait être opéré au départ de Paris ou Francfort fin 2010/2011.

Les Boeing 747 opérés au départ de Paris ne sont en effet pas concernés par ce programme de ré-aménagement à grande échelle.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: