Partagez cet article :

Le pilote de l'A380 qui a eu une avarie sur un moteur Rolls Royce entre Singapour et Sydney le 4 novembre 2010 a déclaré que l'A380 était indestructible.

L'incident aurait été causé par une pièce défectueuse: un disque de la turbine de pression intermédiaire du réacteur aurait été éjecté du moteur.

Durant le vol, les conséquences ont été plus très importantes pour l'avion mais heureusement les passagers n'en ont pas eu conscience.


Selon le capitaine, l'avion s'est comporté brillamment alors que les débris du réacteur ont endommagé de nombreuses parties de l'avion.

«Electriquement, la partie gauche de l'avion était hors service. Nous avions également perdu 50% des systèmes hydrauliques. Les freins sous les ailes étaient réduits de 30% en terme d'efficacité. Seulement 3 des 11 réservoirs à essence fonctionnaient et il y avait de multiples trous dans l'aile qui perturbaient le flux d'air au dessus de l'aile. L'avion avait des dommages phénoménaux dans tous ses systèmes et ... il s'est comporté brillamment. Il est indestructible» s'est-il félicité.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


NIKKO : une région japonaise à découvrir

Le Guide vert Michelin a recensé de nombreux sites à ne pas manquer dans le parc national de Nikko. Une région à découvrir facilement au départ de Tokyo avec Tobu Railways.

Cliquez ici pour lire le reportage.

tobu

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Avez-vous déjà acheté un billet en classe économique premium ?
Aller en haut