Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Afin de juguler le trafic l’aéroport de Schiphol n’a rien trouvé de mieux que d’imposer une baisse du nombre de passagers aux compagnies aériennes cet hiver…Cela va sans doute contribuer à renchérir le prix des billets d'avions et ajouter de l'inflation à l'inflation.

Les réductions de capacité à Amsterdam Schiphol se poursuivront en 2023. L’aéroport a pris la décision « d’offrir aux voyageurs une expérience de voyage fiable, ainsi qu'une meilleure prévisibilité etstabilité pour les compagnies aériennes ».

Schiphol a commencé à limiter le nombre de passagers au départ de l'aéroport cet été en raison d'un manque d'employés de sécurité et a annoncé en août que les mesures seraient prolongées jusqu'en octobre.

Dans un communiqué publié jeudi, l'aéroport a déclaré qu'il s'attendait désormais à ce qu'un plafond se poursuive jusqu'à la fin du mois de mars 2023. L’aéroport a ajouté : « il y aura un moment vers la fin de l'année où nous examinerons si nous pourrons augmenter les capacités partir de fin janvier ».

Schiphol a déclaré que cette décision avait été prise « après consultation des compagnies aériennes, qui n'en sont pas satisfaites ».

Dans sa propre déclaration, la compagnie nationale néerlandaise KLM a déclaré qu'il était « tout simplement inacceptable » que les compagnies aériennes soient invitées à mettre en œuvre des réductions allant jusqu'à 22% pour la saison hivernale, alors qu'elles étaient auparavant tenues de réduire le nombre de passagers de 18% au cours de l'été.

La compagnie aérienne a décrit cette limite comme « une situation désespérée, sans aucune perspective », et a averti qu’elle « nuisait à notre réputation auprès des passagers désireux et disposés à voyager après la crise prolongée de Covid ».

« La situation à Schiphol a été trop exigeante et trop longtemps envers nos clients et de nos collègues », a déclaré le président et PDG de KLM, Marjan Rintel qui a ajouté : KLM a précédemment déclaré que la restriction du nombre de passagers n'est pas une solution à long terme, mais nous semblons nous y diriger. Les restrictions récemment annoncées de Schiphol pour la saison d'hiver n'offrent aucune perspective ».

Mais Hanne Buis, COO chez Royal Schiphol Group, assure que « le maintien d'un nombre maximum de voyageurs est vital. Nous voulons assurer la sécurité des employés et des voyageurs, en plus de fournir un processus aéroportuaire plus fiable», a déclaré Buis. «Cela affecte évidemment les voyageurs et les compagnies aériennes, ce que nous considérons bien sûr comme très malheureux. En collaboration avec les entreprises de sécurité et les syndicats, nous travaillons dur pour apporter des améliorations structurelles : une tâche ardue dans un marché du travail très tendu. Il faut être réaliste. C'est pourquoi on regardera si l’on peut faire plus après janvier.

Cette semaine, il a été signalé que KLM avait imposé un supplément temporaire de 250 € sur certains vols au départ d'Amsterdam Schiphol « dans le but d'atténuer la congestion à l'aéroport en étouffant la demande ». La compagnie a peu après modifié sa décision et le supplément e a été finalementt supprimé « après une consultation interne ». BTN en parle dans cet article.

Dans sa dernière déclaration, le transporteur a déclaré: « en raison des nouvelles mesures hivernales de Schiphol, KLM n'a d'autre choix que de restreindre davantage les ventes de billets. Cela nous permettra, espérons-le, de minimiser les annulations supplémentaires pour les clients et, en même temps, de rester dans les limites que Schiphol a fixées pour assurer la sécurité opérationnelle à l'aéroport.

KLM a également averti que le niveau de service offert par Schiphol « a été inférieur aux normes pendant trop longtemps », ajoutant que cela était « en contraste frappant avec l'augmentation des coûts opérationnels pour l'utilisation de Schiphol, avec des augmentations allant jusqu'à 37 % dans les années à venir ».

schiphol.com, klm.com

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS