Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

L'aéroport de Schiphol teste l'intelligence artificielle

L'aéroport de Schiphol teste l'intelligence artificielle

L’aéroport d’Amsterdam Schiphol s’est associé à la société technologique Pangiam pour explorer comment l'intelligence artificielle pourrait être utilisée pour accélérer le processus de contrôle de sécurité des bagages.

Schiphol est le premier grand aéroport européen à soutenir le projet DARTMOUTH, une collaboration entre Pangiam et Google, avec une technologie d'IA et d'algorithme utilisée pour analyser les images des bagages à main et identifier les articles interdits et autres risques de sécurité.

Le partenariat verra la technologie initialement testée « à petite échelle ». Cette technologie pourra être utilisée pour des équipements existants tels que les scanners CT de l'aéroport. En cas de succès et de conformité aux réglementations européennes, elle pourrait être mis en œuvre à grande échelle.

L’aéroport de Schiphol a déclaré « qu'à l'avenir, la technologie pourrait aider les employés dans ce domaine et accélérer le processus pour les voyageurs ».

Cette collaboration fait suite à l'annonce récente par l'aéroport de son intention de construire un nouveau sous-sol à bagages parallèlement à la rénovation des systèmes existants.

À l'époque, Schiphol avait déclaré qu'une refonte de son processus de bagages inclurait «des solutions innovantes d'automatisation et d'intelligence artificielle », y compris « la poursuite du développement des robots existants dans le sous-sol des bagages, la production de machines capables de décharger les valises et le développement de solutions autonomes . Des véhicules qui circuleront dans le sous-sol des bagages pour déplacer les chariots et les conteneurs ».

« Nous nous engageons pleinement à recruter des collègues de la sécurité et avons récemment augmenté la productivité de nos équipements de sécurité, bien sûr sans compromettre la qualité de la sécurité. À l'avenir, cette collaboration peut contribuer à plus de confort pour les voyageurs grâce à un contrôle des bagages à main sécurisé et plus rapide. La sécurité reste toujours notre priorité » a déclaré Philip van Noort, directeur de la sécurité à l'aéroport d'Amsterdam Schiphol.

L’aéroport de Schiphol a eu des problèmes d’embauche ces derniers mois qui ont perturbé le fonctionnement de l’aéroport.

L’intelligence artificielle pourrait palier à ces soucis mais au détriment de l’emploi. Il est à noter que l’IA devrait totalement bouleverser de nombreux secteurs et affirmer la prédominance des AGFAM américains, l’IA nécessitant des clouds gigantesques pour la puissance de calcul comme ceux de Google, Microsoft ou Amazon.

Le secteur du voyage devrait également être fortement transformé par l’IA notamment pour la gestion des flux passagers, aériens, hôteliers…

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la baisse de vitesse de 70 à 50km/h sur le périphérique?

Articles ayant le même tag

MOD_TAGS_SIMILAR_NO_MATCHING_TAGS