Bonne Année 2019 de la part de Business Traveler France, le magazine des globe-trotteurs du Business

Partagez cet article :

 

alentejo_1.jpg

 

Au nord de l’Algarve, dans une campagne à perte de vue, des villages plats chaulés de blanc, des cités médiévales gardées par un château, de belles rivières et une côte encore très sauvage… fromages, charcuteries et gâteaux savoureux, des vins gouleyants et de l’huile d’olive douce : randonnées et gastronomie sont au programme !




Avec ses villages perchés et ses villes d’art pourvues de ruines romaines, d’églises baroques et de musées, l’Alentejo est une région à découvrir ! Immense elle couvre un tiers du pays, de l’Atlantique à l’Espagne. Elle est traversée par les deux grands fleuves portugais, le Tage et le Guadiana.

alentejo_2.jpgVallonnements de prairies à moutons, futaie de chênes lièges, c’est une grande région gastronomique où les petits cochons « patta negra », petits porcs charnus, dont la chair sombre et fondante n’a rien en commun avec celle de nos gros cochons roses, gambadent sous les chênes lièges.

Fromages de brebis et vins de terroir y sont particulièrement succulents. Aride, cette région du Portugal vient de se doter du plus vaste lac de barrage d’Europe, le lac Alqueva, 250 km2,. Et les grands domaines aussi créent leurs retenues d’eau, plantent de nouvelles vignes et développent encore l’agriculture.

Le tourisme rural se développe avec de nouvelles chambres luxueuses dans les herdades (propriétés) et autres monte (villas) et des petits hôtels bien rénovés. Le pari agricole ici a pour corollaire la préservation des paysages, chose tout à fait remarquable en Europe.


Ce qu’il faut voir lors de votre voyage en Alentejo

alentejo_evora-temple_de_diane.jpgEvora, avec ses maisons blanches et ses balcons de fer forgé, est classée depuis 1986 au Patrimoine mondial de l’Unesco. Ville musée, elle garde des traces du passé, de la préhistoire au Baroque, en passant par les Romains. La présence de la cour, au XVe et au XVIe siècle, lui a donné un éclat qu’elle garde encore aujourd’hui.

Sur la place principale, les colonnes corinthiennes du Temple romain de Diane côtoient le splendide couvent des Loios (frères de Saint Eloi) aujourd’hui transformé en jolie Pousada. Toute proche, l’architecture manuéline de la cathédrale, avec son dôme conique roman en pierre qui est un chef d’œuvre. Pour voir des azulejos splendides, entrer dans la chapelle du Palais des Ducs de Cadaval, juste à côté de la pousada, et aller au Collège des Jésuites, transformé au XVIe siècle en Faculté dont les salles de classe ouvrent sur le patio intérieur.
Tout près, citadelle perchée sur une haute colline, le château d’Evoramonte est magique, évocateur de la noble famille portugaise des Bragances.

Estremoz est une autre ville haute pourvue d’un beau château transformé en pousada, avec des terrasses et une vue panoramique.

Beja, capitale de l’huile d’olive et du blé, est illuminée par le couvent Notre Dame de Conceiçao, où auraient été écrites les fameuses Lettres de la religieuse portugaises. Transformé en un musée régional, il faut y entrer pour les baroquissimes bois dorés et carreaux azulejos de la chapelle, mais aussi pour les nombreuses sculptures gothiques et baroques et pour le cloître dont les azulejos, plus anciens, sont verts et non pas bleus.

À une cinquantaine de kilomètres de Béja, on ira visiter à Moura, la Mouraria, le vieux quartier maure, aux rues tortueuses pavées de galets ronds, bordées de maisons basses surmontées de cheminées qui ressemblent à des minarets.

alentejo_monsaraz_village_perch_cathdrale.jpgPasser aussi à Monsaraz, village blanc perché au bout du nouveau lac, à Béja pour les souvenirs de la religieuse portugaise, à Serpa pour ses fromages style Vacherin et à Mertola dont le château surplombe le Guadiana.

Bon à savoir , la côte est fabuleuse, avec au Nord, 47km de sable ininterrompu !

 

 

 

 


INFORMATIONS PRATIQUES

 

Y ALLER


Quatre vols quotidiens à partir de Paris pour Lisbonne avec la TAP  Portugal au départ d’Orly-Ouest et deux vols quotidiens depuis Roissy. Trois vols quotidiens à partir de Lyon, Nice et deux vols quotidiens au départ de Marseille et Toulouse.
Renseignements et réservations : 0820 319 320

À propos du barrage, et pour en savoir plus sur les légendes et l’histoire de la région, « Le village englouti », un livre de Rose Lobato de Fania, aux éditions Anne Marie Métailié

NOTRE CHOIX D'HOTELS ET DE CHAMBRES D'HOTES


Albergaria Betica
Petit hôtel familial confortable et sympathique à Pias, à partir de 55 Euros la chambre pour deux avec le petit déjeuner. Sans restaurant mais il y en a un tout près, sur la place du village. Pas cher, avec un très bon rapport qualité prix.
+351 284 858 709
www.albergariabetica.com

Horta da Moura
Tout près de Monsaraz, un grand domaine transformé en hôtel de campagne avec de vastes et jolies chambres confortables, pourvues de cheminées et de terrasses. Tennis, équitation, piscine… avec un excellent restaurant.
Chambre double à partir de 75 Euros et suite pour 105 Euros, avec le petit déjeuner. Pension complète : 30 Euros.
Tel.: (+351) 266 550 100
www.hortadamoura.pt


Le plus extraordinaire est le Convento de Sao Paulo, construit en 1376, au cœur de six cent hectares de forêt, parfaitement situé pour explorer le Nord de l’Alentejo. Immense maison de famille transformée en hôtel, ce couvent est immense et possède la plus grande collection privée d’azulejos, qui ornent les murs des couloirs et de la chapelle.
Chambre double à partir de 160 Euros

Hôtel Convento de Sao Paulo
Tel.: (+351) 266 989 160
www.hotelconventospaulo.com


AUTRES BONNES ADRESSES :


Herdade dos Grous
Marita Barth
Sur un domaine de trois cent hectares, le projet a été de créer un vignoble dans une région jusqu’alors aride. Nourris par un lac artificiel d’une vingtaine d’hectares, l’agriculture se développe, ainsi que l’élevage, dans le respect de l’environnement. Le projet intègre un volet touristique avec un hôtel, un restaurant, des barques, des chevaux…
À partir de 125 Euros la chambre pour deux avec le petit déjeuner.
Tel.: (+351) 284 960 000
www.herdadedogrous.com

Près de Mertola :


Estalagem Sao Dominguos
À la lisière d’une mine de cuivre abandonnée, dont le paysage lunaire vaut la visite, l’ancien bâtiment administratif de la mine, récemment redécoré a été transformé en hôtel tendance « design ». La cuisine est à l’unisson, interprétation moderne de la gastronomie traditionnelle.
Tel.: (+351) 286 640 000
www.hoelsaodomingos.com

Pousada de Loios à Evora
L’une des plus ancienne Pousadas portugaise, à deux pas du Temple de Diane, sur la place. Chambres très confortables à partir de 138 Euros pour deux, petit déjeuner compris
Tel.: (+351) 266 730 070
www.pousadas.pt

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

DISCUTEZ DE CET ARTICLE, AJOUTEZ UNE INFORMATION: CLIQUEZ SUR CE LIEN

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


REPORTAGES EUROPE

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Avez-vous déjà acheté un billet en classe économique premium ?
Aller en haut
Vols en promo, cliquez ci-dessous: