Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Après une année 2020 difficile, l'Allemagne vise à accueillir plus de touristes cette année. Le secteur allemand du tourisme aurait perdu plus de 440000 emplois l'an passé. Pour les français, la remise en place de la libre-circulation serait un atout majeur...

L'an passé n'a pas été un grand cru pour le secteur du tourisme allemand. Notre voisin a enregistré une baisse de 64,4% du nombre de nuitées internationales à 32 millions, soit l'un des plus bas chiffres depuis de nombreuses années. La baisse a été similaire au niveau des seuls touristes français avec 1,346 million de nuitées contre 3,846 millions en 2019. Il s'agit donc d'un véritable effondrement de l'ensemble de l'écosystème touristique.

161 milliards d'euros de perte de PIB touristique en Allemagne en 2020

Selon le Conseil Mondial eu du voyage et du tourisme le secteur allemand des voyages et du tourisme a subi une perte de 161 milliards d'euros en 2020 du fait de l'épidémie de Sars-Covd2. Le PIB allemand su secteur du tourisme atteignait 344 milliards en 2019 soit 9,8% du total contre 183 milliards l'an passé soit 5,5% du PIB.

On estime que plus de 440000 personnes ont perdu un emploi dans le secteur du tourisme en Allemagne.

Un chiffre qui aurait pu être bien pire si le pays n'avait pas mis en place le Kurzarbeit. Ce programme gouvernemental visait à offrir une allocation de courte durée pour les employés et les entreprises.

On voit donc que les précautions sanitaires mises en place en Allemagne (la remarque est identique pour la France) ont conduit à des situation sociales catastrophiques notamment auprès des femmes et des jeunes alors que le tourisme est l'un des principaux employeurs de ces deux catégories de personnes.

A quand la libre-circulation entre la France et l'Allemagne?

Les voyages vers l'Allemagne au départ vont être encore freinés cette année par l'obligation de tests PCR ou d'une preuve de vaccination. Une solution pourtant déjà mise en place par le passé et efficace pourrait être de permettre à nouveau la libre-circulation sans preuve de tests ni de vaccination pour les voyageurs en provenance de régions en dessous du seuil épidémique. C'est ce que la Suisse a décidé de faire tout récemment en rouvrant ses frontières aux voyageurs français provenant de Nouvelle-Aquitaine et de Bretagne.

Pour 2021 l'Office du tourisme allemand se veut raisonnablement optimiste alors que selon une étude d'IPK International l'Allemagne est bien positionnée dans les intentions de voyage.

L'Allemagne au 2ème rang en terme d'intention de voyage?

La destination Allemagne se classe au deuxième rang des destinations internationales en termes d'intentions de voyage dans le monde. 24 pour cent des personnes interrogées dans 18 marchés sources clés du tourisme entrant
allemand ont l'intention de se rendre en Allemagne cette année. L'Espagne est en première position en termes d'intentions de voyage, l'Italie, la France et les États-Unis se
positionnent derrière l'Allemagne.

Les villes sont le premier pôle d'attraction touristique en Allemagne, même en période de pandémie. Les séjours en ville sont en tête des intentions de voyage pour 2021 avec 50 pour cent, suivis par les vacances rurales et à la montagne, axées sur la nature, avec 41 pour cent selon l'étude Monitoring Sentiment for Domestic and intra-European Travel de Commission Européenne du voyage.

L'Allemagne mise cette année sur la culture l (architecture, évènements musicaux), le savoir-faire (artisanat, manufactures...) et la gastronomie locale (viticulture, brasserie, restaurants) pour attirer les touristes. Elle vise aussi les adeptes du camping-car avec 150 routes touristiques. L'accent sera également mis sur le slow travel, les itinérances douces (chemin des peintres, lacs de Constance, randonnées à dos d'âne) et les hébergements durables (tentes suspendues, domaines ruraux...).

Une reprise du tourisme progressive et suspendue à la baisse des cas

Cependant malgré toute cette communication, la reprise du tourisme va se faire progressivement. Tous les états vont rouvrir les lieux publics plus globalement quand le nombre de cas baissera à moins de 100 pour 100000 habitants sur 7 jours. 

Le Commissaire de la CDU en charge du tourisme au sein du gouvernement allemand, Thomas Bareiß, estime que les « voyages dans toute l'Allemagne redeviendront possible à partir de juin » même si le gouvernement a récemment ajouté des restrictions comme des couvre-feux et des mesures concernant les contacts sociaux pour les régions avec plus de 100 cas pour 100000 habitants. Actuellement il est possible de voyager dans toute l'Allemagne même si les voyages non essentiels sont déconseillés.

Pour les « länder » avec moins de 100 cas pour 100000 habitants le tourisme reprend comme en Basse Saxe. Les hôtels ont été autorisés à rouvrir depuis peu (avec une limitation à 60% de leurs capacités) de même que les commerces

Les touristes doivent cependant présenter une certificat de test PCR négatif à leur arrivée ce qui complique énormément les voyages. Le tourisme reprend également dans le Schleswig-Holstein qui a le taux d'infection le moins élevé d'Allemagne. Les touristes doivent présenter un test PCR négatif et se faire tester à nouveau 48H après, un bon business pour les fournisseurs de tests PCR! En Bavière également les hôtels et campings ont rouvert dans les zones avec moins de 100 cas pour 100000 habitants depuis le 21 mai.

La reprise reste donc timide et sous condition. Il ne reste plus qu'à espérer que toutes les régions d'Allemagne passent à nouveau sous le seuils épidémiques de 100 cas pour 100000 habitants pour que les voyages dans le pays puissent se faire sans problème. La question des tests PCR reste un point noir car l'on ne peut pas envisager éternellement de se faire tester pour voyager. A partir d'un moment comme en Suisse, il faudra bien que les gouvernement allemands et français reviennent à la raison et autorisent à nouveau la libre-circulation sans test PCR ni vaccin. Rappelons qu'en France le seuil épidémique pour les épidémies respiratoires a toujours été au delà de 150 cas pour 100000 habitants. Rien ne justifie plus les entraves à la libre-circulation entre régions sous seuils épidémiques...

Plus d'informations : www.germany.travel

TOP 5 des routes touristiques en ALlemagne :

La Route romantique

Commençons notre voyage par la route romantique qui s’étend sur plus de 400 kilomètres
entre Wurburg et Füssen dans l’Allgau. Cet itinéraire fera le bonheur de tous : sportifs,
amateurs de culture ou encore épicuriens il y en a pour tous les goûts ! Cette route
traverse la vallée de la Tauber, puis les Préalpes bavaroises, avec de nombreux châteaux
à découvrir. Si vous choisissez de partir sur cet itinéraire de mai à septembre, vous
pourrez profiter des nombreux festivals, fêtes du vin et de la bière en plein air.

https://www.germany.travel/fr/nature-et-outdoor/route-romantique.html

La Route allemande des colombages

L’Allemagne est le pays au monde qui compte le plus de maisons à colombages avec
près de 2,5 millions de bâtiments. Cette route qui s’étend sur 3000 kilomètres et traverse
une centaine de villes à colombages. De Stade au bord de l’Elbe à Meersburg sur le lac
de Constance vous pourrez partir à la découverte d’édifices sacrés, baroques ou
romantiques, de vignobles. Il y a également de nombreuses fêtes, marchés et
manifestations en plein air à découvrir tout au long du circuit.

https://www.germany.travel/fr/nature-et-outdoor/route-allemande-des-colombages.htm

La Route des Hohenzollern

Si vous êtes un féru d’histoire, la Route des Hohenzollern vous tend les bras ! Cette route
s’étend sur 300 km, du Neckar aux rives du lac de Constance, au programme châteaux
et lieux ayant marqué l’histoire du Bade et du Wurtemberg. Le point d’orgue de ce circuit
est sans aucun doute le château des Hohenzollern, véritable chef d’œuvre architectural
dans le style néogothique du XIXème siècle d’où vous aurez un superbe point de vue sur
l’ensemble de la région.

https://www.germany.travel/fr/nature-et-outdoor/route-des-hohenzollern.html

La route des vins du pays de Bade

L’Allemagne est réputée pour ses activités de brassage, mais saviez-vous que
l’Allemagne compte également 13 régions viticoles? Partons à la découverte des
vignobles du pays de Bade sur un itinéraire de près de 500km à travers la région viticole
ensoleillée du pays de Bade, vous traverserez de charmants villages viticoles, des petites
villes, des châteaux et plusieurs réserves naturelles avec de belles surprises culturelles
et de très beaux paysages. Cette route est accessible aux randonneurs et cyclistes.

https://www.germany.travel/fr/nature-et-outdoor/route-des-vins-du-pays-de-bade.html

La route des asperges de Basse-Saxe

Continuons notre périple gourmand en Basse-Saxe sur la Route des asperges sur plus
de 750 kilomètres. Dès le mois de mars, vous pourrez admirer les champs d’asperges et
les déguster pendant la saison de fin avril à fin juin. Les paysages de cette route sont
fascinants : landes idylliques, marais sauvages et vous pourrez également vous arrêter
dans des fêtes, marchés et événements organisés dans la région à cette période.

https://www.germany.travel/fr/nature-et-outdoor/route-des-asperges-de-basse-saxe.html

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Passerez-vous vos vacances d'été en France en 2021?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !