Partagez cet article :

L’Argentine rénove ses aéroports et profite de nombreuses nouvelles routes domestiques nous a confié le directeur des investissements touristiques à l’occasion d’une visite au Royaume-Uni…

Sebatián Slobayen a déclaré à Business Traveller que le gouvernement vient d’approuver plus de 1000 nouvelles routes domestiques durant ces 18 derniers mois et qu’il allait investir pour améliorer 25 aéroports.

Le président argentin Mauricio Macri a promis un plan d’investissements de 1,47 milliards de dollars pour les infrastructures aériennes en 2016 tandis qu’un plan d’investissement de 750 millions pour l’aéroport Pistarini International (connu aussi sous le nom d’aéroport Ezeiza) a été annoncé plus tôt cette année.

Ces dernières décennies peu d’améliorations avaient été effectuées dans les aéroports argentins.

« La meilleure façon de rehausser l’expérience est d’améliorer la qualité des transports. L’Argentine est un grand pays et il faut prendre des vols (pour se déplacer). Nous investissons dans les pistes et les équipements pour avoir la meilleur qualité et que les délais soient ok. C’est l’une de nos principales stratégies » a déclaré Sebastián Slobayen.

Les vols internationaux sont en hausse de 20% en Argentine depuis 2015.

La compagnie low-cost Norwegian a lancé des vols entre Londres Gatwick et Buenos Aires en 2017 tandis que Level qui appartient au groupe IAG a inauguré des vols entre Barcelone et la capitale argentine l’an passé.

L’an prochain Air Europa va ouvrir des vols direct au départ de Madrid vers les chutes d’Iguazu classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’Office du tourisme vise 9 millions de touristes en 2020 contre 7 millions aujourd’hui.

« Nous ouvrons nos réserves naturelles aux touristes et nous essayons de faciliter l’obtention de visas spécialement pour les chinois. Nous développons également des projets haut de gamme dans les villes dans le cadre de notre stratégie pour développer les investissements touristiques. Nous comptabilisons aujourd’hui 2 milliards de dollars d’investissements dans les hôtels, les stations de ski et les centres d’investissements » a déclaré Sebastián Slobayen.

Une délégation était présente à Londres cette semaine pour courtiser les investisseurs alors que le gouvernement a annoncé son projet d’ouvrir 46 aires protégées aux investisseurs pour de nouveaux projets touristiques.

EN août une crise financière a forcé l’Argentine à renégocier un plan d’aide auprès du FMI: les officiels arguent qu’un peso faible est une bonne opportunité pour faire démarrer des projets à faible coût.

  

NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut