Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

L'Autriche s'apprête à remettre en marche son économie, pendant ce temps la France s'enfonce dans la crise alors que le confinement est totalement illogique pour les moins de 60-65 ans…

A partir de mardi 14 avril, les petits commerces les magasins de bricolage et de jardinage pourront rouvrir en Autriche. Le magasins de vêtements et les coiffeurs pourront rouvrir en fin de mois et les écoles et les restaurants mi-mai.

Contrairement à la France l'Autriche a également décidé de conserver le les épreuves de l'équivalent du Bac, décalées de quelques semaines afin de préserver la qualité de ses épreuves éducatives.

Quel contraste avec la France où l'on nous dit que confiner est la solution miracle.

Hors tout le monde sait que l'essentiel est juste de se protéger et surtout les plus faibles. Les masques sont disponibles à volonté dans presque tous les pays dont au Maroc au Vietnam, dans tous les pays d'Asie, en Allemagne, mais en France c'est une denrée rare.

D'ailleurs l'Autriche va obliger le port du masque dans les supermarchés et les transports publics: en France la porte-parole du gouvernement nous disait il y a quelques semaines que le port du masque ne servait à rien. Il y a donc un abysse entre la gestion française et autrichienne.

Parallèlement personne n'écoute la logique médicale : dans une épidémie, il faut détecter traiter et isoler hors on a fait tout le contraire: frontières ouvertes car cela ne sert à rien de les fermer pour les fermer ensuite, rassemblements autorisés qui ont disséminés l'épidémie pour les interdire ensuite, pas de masques, de tests, on fait peur aux citoyens…

Hors cette épidémie n'est pas si terrible si l'on s'en tient aux chiffres.

Une mortalité relativement peu élevée entre le 1er mars et le 6 avril pour les moins de 64 ans!

Selon les statistiques du Ministère de la santé, on a compté 34 morts du Covid-19 certifiés par voie électronique pour les personnes entre 15 et 44 ans entre le 1er mars et le 6 avril 2020 (voir point épidémilogique du Ministère de la Santé du 9 avril).

Si l'on prend en compte les statistiques de l'INSEE la population de 15 à 44 ans, née de 2002 à 1973 compte 24,137 millions d'habitants (voir pyramide des ages 2019).

Sachant que le nombre total des décès a atteint sur cette période 10328 décès dont 3975 par voie électronique. Les décès par voie électronique représentent donc 38,48% du total pour toutes les tranches d'âge. En extrapolant il y aurait donc eu 88 décès pour cette tranche d'âge (15 à 44 ans).

Le taux de mortalité est donc de 0,00036% : un chiffre ridicule. En se basant juste sur les hospitalisations (2112), le taux de mortalité passe à 4,16%.

Le taux de positivité des tests réalisés sur les prélèvements de ville uniquement restait stable entre 21 et 24% depuis le 30 mars 2020 : donc si l'on prend la tranche d'âge de 14-44 ans et qu'on estime que 21% de la population est positive soit 5,068 millions d'habitants le taux de mortalité serait de 0,0017%. Même en divisant par deux le taux de positivité, le taux de mortalité reste extrêmement faible pour cette tranche d'âge.

Il n'y aucune raison de confiner cette tranche d'âge.

Même si l'on prend en compte la tranche d'âge de 45 à 64 ans le taux de mortalité est assez faible. On compte 347 morts certifiés par voie électronique du 1er mars au 6 avril 2020. Si l'on prend en compte les statistiques de l'INSEE la population née de 1975 à 1966 atteint 8,888 millions d'habitants.

Comme nous l'avons vu les décès par voie électronique représentent 38,48% du total pour toutes les tranches d'âge. En extrapolant il y aurait donc eu un total de 510 décès pour cette tranche d'âge (45 à 64 ans).

Le taux de mortalité atteint 0,0057% (510/8,888 millions). Un chiffre là encore très faible. En se basant juste sur les hospitalisations (8422), le taux de mortalité passe à 6,05%. C'est plus significatif.

Le taux de positivité des tests réalisés sur les prélèvements de ville uniquement restait stable entre 21 et 24% depuis le 30 mars 2020 : donc si l'on prend la tranche d'age de 45-64 ans et qu'on estime que 21% de la population est positive soit 1,866 millions d'habitants le taux de mortalité serait de 0,027%. Même en divisant par deux le taux de positivité, le taux de mortalité resterait faible.

Sur les 3975 morts certifiés par décès électronique, 3594 soit 90% ont plus de 65 ans. Il en est de même pour les statistiques globales soit 9295 décès sur un total de 10328.

il n'y a donc aucune logique à confiner les actifs, les moins de 65 ans, CQFD.

En toute logique on voit donc qu'il n'y a aucun intérêt à confiner toute la population mais à confiner ou plutôt à prendre le maximum de précaution pour les personnes de plus de 64 ans, voire 60 ans peut-être en affinant les statistiques et les taux de mortalité.

Le confinement des moins de 65 ans n'est pas logique

Hors c'est tout le contraire qui été fait. Dans les Ehpad, il y a eu peu de protection. Le personnel a contaminé les personnes âgées malgré le confinement ce qui a conduit à une hécatombe. Le risque n'est pas pour toute la population mais pour la population très âgée!

Il n'est pas besoin d'écrire plus à ce sujet.

Le confinement généralisé est une ineptie qui ne sert qu'à conduire notre pays vers un endettement monstre qui le précipitera pied et poing lié à ses créditeurs et à des mesures drastiques d'austérité, bien pires que celles qui ont été menées jusqu'à présent.

Il faut confiner ou plutôt prendre un maximum de précaution vis à vis des personnes de plus de 60-64 ans, demander à la population de mettre des masques même en tissu et permettre à tous les professeurs spécialistes des infections de tester des médicaments avec des procédures accélérées à l'image du professeur Raoult.

Il faut par ailleurs isoler les malades ce qui n'est pas fait actuellement alors que certaines personnes soignées ont été relâchées dans la nature encore contagieuses, au contraire de tous les préceptes appris par la médecine. Et il faut bien évidemment contrôler les frontières pendant la durée de l'épidémie.

Plusieurs autre pays européens déconfinent

Hormis l'Autriche, la Norvège a annoncé la réouverture des écoles et des crèches le 20 avril ainsi que des lycées le 27/04. Elle n'avait pas mis en place de confinement généralisé comme en France mais avait mis en place des mesures logiques : quarantaine pour les personnes revenant de l'étranger, distance d'un mètre dans les restaurants et commerce, fermeture des centres sportifs et culturels...Au Danemark, les crèches et écoles vont également rouvrir le 15 avril, contre le 15 mai pour les lycées. Il n'y a pas de confinement mais les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits.

La Suisse état très démocratique va également annoncer des mesures d'assouplissement le 16 avril qui seront mises en place à la fin du mois. Il n'y avait pas de confinement en Suisse mais des règles strictes : pas de groupe de plus de 5 personnes, 3 mètres de distance entre chaque personne.

Le Portugal et la Grèce ont également annoncé un retour à la normale en mai.

L'Allemagne a noté une baisse du taux d'infection mais la chancelière a déclaré qu'il était trop tôt pour annoncer une date de déconfinement. Les mesures mises en place en Allemagne sont pour le moment valables jusqu'au 19 avril.

Seuls les états de Bavière et de Saxe sont en confinement. Dans les autres états, les réunions de plus de 2 personnes sont interdites et les restaurants sont fermés sauf pour les services de livraison. Les magasins non essentiels sont également fermés.

La France avec l'Italie, l'Espagne et le UK sont un peu les mauvais élèves en terme de gestion de l'épidémie avec des taux de décès supérieurs à 10% ( voir coronavirus.politologue.com/, voir aussi www.worldometers.info/coronavirus). Le Pays-Bas et la Belgique ont également des taux importants.

Mise à jour le 13/04 à 20H02: la France a finalement annoncé une date de déconfinement pour les écoles et lycées le 11 Mai avec une reprise d'activité pour la plupart des secteurs. Les bars et restaurants et lieu de spectacles réunion resteront cependant fermés. Les grands festivals et évènements ne pourront se tenir jusqu'à la mi-juillet. Des mesures plutôt réalistes et bien pensées avec le confinement légèrement prolongé sans date précise pour les personnes âgées.

Désormais il reste à gagner le pari des masques et des tests. Il reste aussi à en savoir plus sur ce virus alors qu'il s'attaquerait plutôt au système sanguin contrairement à ce que l'on pensait au départ et qu'il s'attaquerait également au système immunitaire un peu comme le VIH (voir le COVID Attaque le système immunitaire) ce que laissaient déjà penser des articles parus il y a quelques semaines.

Il semble que les personnes obèses soient à fort risque de complication alors que 83% des personnes en réanimation sont en surpoids. Comme l'a souligné le président de nombreuses inconnues sont encore présentes vis à vis de ce virus.

Certains comme une chercheuse tchèque estiment qu'il a été fabriqué en laboratoire. Des études génétiques plus poussées sont encore nécessaires pour s'assurer de son origine naturelle ou de laboratoire...

La chercheuse a pointé le danger des manipulations génétiques alors qu'aujourd'hui les chercheurs ont des outils à leur disposition pour modifier des gènes comme les fameux ciseaux CRISP-R ou d'autres équivalents dans le monde.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous en faveur d'un passeport vaccinal Covid pour voyager?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter chaque semaine!