Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Une association de pilotes a dénoncé le détournement du vol Ryanair par la Biélorussie. L’Union Européenne a décidé de fermer son espace aérien aux avions biélorusses. Pour relativiser l'affaires, on peut dire que le détournement d'avion a été aussi parfois utilisé par des Etats occidentaux pour des raisons politiques...

Dimanche un avion a été détourné par les forces armées de la Biélorussie pour arrêter l’opposant Roman Protassevitch. Alors que le B737-800 parti de Grèce à destination Vilnius se trouvait à 72 km de sa destination il a été escorté par Mig 29 et un hélicoptère MI-24 suite à une fausse alerte à la bombe qui l’ont obligé à se poser à 10H16.

L’objectif pour les autorités biélorusses était d’arrêter Roman Protassevitch opposant au régime et fondateur du magazine d’opposition Nexta.
L’homme avait été critiqué par le régime pour avoir couvert les élections présidentielles en 2020 et surtout les manifestations de protestation. Il s’était exilé du pays suit à plusieurs enquêtes pénales et avait reçu le statut de réfugié en Lithuanie.

 Il est très rare que des états détournent des avions de ligne ce qui est contraire aux règles internationales du Transport Aérien. De son côté Ryanair a condamné cette action «illégale » des autorités biélorusses et a précisé que cette affaire était gérée désormais par les « agences européennes de sécurité et de l’OTAN ».

Selon Jean-Yves Le Drian, Ministre français des Affaires Etrangères, cette affaire «constitue une atteinte grave et illégale à la sécurité de l’aviation civile internationale tout autant qu’au intérêts de sécurité des européens ».

L'UE ferme son espace aérien aux compagnies biélorusses et demande aux compagnies d'arrêter de survoler l'espace aérien biélorusse

Suite à cette affaire l’Union Européenne a décidé de fermer son espace européen aux avions biélorusses et de bannir la compagnie nationale. Les 27 Etats membres de l’Union Européenne ont également demandé aux compagnies aériennes européennes d’éviter de survoler le pays et ont réclamé la libération de Roman Protassevitch.

Les leaders européens se sont is d’accord pour mettre en place des mesures ciblées économiques visant les compagnies et les oligarchies accusés de financer le président Alexander Lukashenko.

Les Etats européens ont également demandé à l’Organisation Internationale de l’Aviation Civil de lancer une enquête.

Des Etats occidentaux ont déjà détourné des avions qui plus est de chefs d'Etat

Pour relativiser l’acte de la Biélorussie il est à noter que des Etats occidentaux ont déjà détourné des avions pour des raisons politiques.

Ainsi en 2013, le jet du président bolivien Evo Morales avait été détourné alors qu’il survolait la France sur suspicion de transporter Edward Snowden et ceci en totale opposition aux règles du droit international.

Le Dassault Falcon 900 avait été détourné vers l’Autriche alors que la France, l’Espagne et l’Italie avaient refusé le survol de leurs espaces aériens.

L’avion avait alors fait l’objet d’une perquisition au contraire de toutes les lois internationales protégeant l’immunité des dirigeants et diplomates. Le Secrétaire général de l'ONU de l'époque Ban Ki-Moon avait rappelé qu'un chef d'État se déplaçant en avion jouit de l'immunité et de l'inviolabilité. Ban Ki-moon avait souligné l'importance de prévenir que de tels incidents se reproduisent à l'avenir...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Passerez-vous vos vacances d'été en France en 2021?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !