Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Aux Etats-Unis l'industrie du voyage demande a fin des tests. On aimerait bien que ce soit pareil en France et en Europe...

Aux Etats-Unis les voix commencent à s'élever contre les mesures absurdes non basées sur la science comme les tests avant vols.

Et les critiques contre les choix de l'administration Biden viennent du président de l'US Travel Association. Roger Dow a déclaré lors de la conférence IPW que l'industrie des voyage va devenir « agressive » dans sa demande de voir la fin des tests Covid avant les vols aux Etats-Unis.

Des dirigeants de sociétés dans le domaine des voyages se sont rendus à la Maison Blanche la semaine dernière pour rencontrer la Coronavirus Task Force. Les membres de cette Task Force ont confirmé que « la science et les données ne confirment pas l'intérêt des tests obligatoires ». « Le message a été passé à la Maison Blanc et nous allons continuer à mettre la pression. Franchement dans le secteur des voyages nous sommes de gentils garçons et filles. Mais sur ce sujet nous commençons à être énervés. Nous allons être plus agressifs parce que cela empêche des gens d'avoir du travail, beaucoup ne peuvent pas venir aux Etats-Unis et il n'y a pas de logique. Nous avons été gentils, mais maintenant il est temps que cela change ». La fin des tests aux Etats-Unis ajouterait selon lui 5,4 millions de visiteurs aux Etats-Unis et 9 milliards en dépenses.

Il a également fait part de ses inquiétudes quant aux traitements des demandes de visas dans de nombreux pays comme au Mexique (538 jours) et en Colombie (693 jours).

Une étude récente de l'US Travel Association montre que les tests Covid avant vol sont une barrière forte à l'entrée des touristes. Plus de la moitié des voyageurs internationaux (54 %) ont déclaré « que l'incertitude supplémentaire de devoir éventuellement annuler un voyage en raison des exigences américaines en matière de tests avant le départ aurait un impact important sur leur probabilité de visiter les États-Unis ».

En France l'industrie est bizarrement bien moins critique via les règles injustifiées mises en place par le gouvernement comme le fait d'imposer toujours en France des tests pour les visiteurs français ou étranger non vaccinés. De retour d'un pays étranger les voyageurs français non vaccinés doivent toujours présenter un test PCR...

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS