Partagez cet article :

taiwan brume matinale

En autorisant les voyageurs chinois à transiter par Taïwan, le hub de l'île devrait devenir un hub important dans les prochaines années si la tendance se confirme…

Bientôt les habitants des villes de Nanchang, Kunning et Chongqing pourront voyager en transit à Taïwan pour se rendre vers une destination tierce. Il s'agit de la première fois que la Chine autorise ses citoyens à transiter via Taïwan. Cette décision intervient alors que Taïwan doit élire un président le 16 janvier prochain. La Chine veut ainsi selon les agences de presse comme Reuters pousser les votes pour le parti au pouvoir le Kuomintang, favorable à la Chine et qui aurait perdu des voix ces derniers mois face au Parti Progressiste Démocratique (DPP).

La Chine et Taïwan ont suivi des chemins opposés depuis 1949 quand les séparatistes du Kuomintang ont quitté le continent alors qu'ils avait perdu la guerre contre les Communistes. Ces nouvelles règles de transit pourraient avoir un impact très favorable à long-terme pour les compagnies taïwanaises.

«Cela va permettre à l'aéroport d'augmenter le nombre de passagers et d'améliorer la compétitivité internationale des compagnies aériennes taïwanaises. Avec nos nouveaux B777-300ER et la livraison de l'A350 en juillet, nous espérons augmenter le nombre de passagers vers l'Europe, l'Amérique du Nord, la Nouvelle-Zélande et l'Australie quand cette nouvelle politique sera mise en place» s'est félicité Sun Huang-Hsiang, président de la compagnie taïwanaise China Airlines.

Dans une interview à Business Traveller Asie l'an passé, ce dernier avait déclaré il y a peu: «Si Taïwan devient un hub de transfert, nos estimations suggèrent que plus d'un millions e touristes chinois pourraient prendre un vol en correspondance via les aéroports taïwanais pour se rendre aux Etats-Unis, en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Le nombre de passagers pourrait augmenter de 10% par rapport à 2015.

Eva Air devrait aussi fortement bénéficier de cette politique. La compagnie a signé l'an passé une commande de 14 B787-10 pour moderniser sa flotte et lancer nouveaux vols. En plus de vols vers les USA, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, la compagnie pourrait aussi miser sur les Philippines une destination très appréciée des touristes chinois. Eva Air va doubler ses fréquences entre Taipei et Manille à partir de la mi-janvier 2016.

Aujourd'hui l'aéroport de Taoyuan International se classe en 42ème position à l'échelle mondiale avec 35,804 millions de passagers transportés en 2014. Il connaît l'une des plus forte croissance au monde pour les grands aéroports avec une hausse du trafic passagers de 11,2% en 2014. Il était ainsi en seconde position en terme de croissance dans le top 50 des plus grands aéroports du monde derrière Chengdu et Shenzhen qui avait enregistré une croissance de 13,8 et 12,4% respectivement.

Plus d'informations :

www.evaair.com

www.china-airlines.com

 

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut

Réservez un vol en éco premium !