La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

easyjet1.jpgLa compagnie aérienne low-cost Easyjet vient de lancer sa carte de fidelité conçue pour les grands voyageurs, les voyageurs d’affaires qui veulent être enregistrés en priorité lors de l’embarquement.

Jusqu'à présent les clients qui souhaitaient bénéficier de l’offre d’embarquement prioritaire d’Easyjet baptisée Speedy Boarding devaient payer entre 3 et 9 euros par personne. L’offre Speedy Boarding Plus (7 à 11 euros par personne) leur offrait encore plus de services : ils pouvaient utiliser des comptoirs d’enregistrement dédiés pour leur faire gagner encore plus de temps.

Mais désormais grâce à la carte Easyjet Plus, les passagers auront tous ces avantages sur tous les vols qu'ils prennent, pour une cotisation annuelle d’environ 130 euros  (plus une taxe supplémentaire de 33 euros). Ceux qui s’abonneront avant le 30 avril 2008 ne devront débourser que  98 euros (valable uniquement pour les 10000 premiers  clients).
Des tarifs réduits  seront proposés aux collègues, aux amis, aux membres de la  famille des abonnés. La carte enfant sera proposée à un tarif d’environ  33 euros  (jusqu'à 18 ans) .

Easyjet indique que, en moyenne, les clients commenceront à économiser de l'argent avec la carte après cinq vols aller-retour avec le transporteur, mais cela dépend de l'itinéraire. Les particuliers qui payent la carte au prix facial soit 163 euros la première année d'adhésion et qui utilisent uniquement le service Speedy Embarquement à 3€ devront acheter 27 vols aller-retour pour atteindre le seuil de rentabilité. Mais un couple avec deux enfants qui profite  des offres de lancement pourrait être remboursé après deux aller-retour si elle avait utilisée l’offre  Speedy Boarding Premium.

Si cette carte a du succès, le service pourrait être dévalué. Pour éviter cela, Easyjet envisage de plafonner ce produit à 30 passagers par avion d’ici la fin de l’année. Aujourd’hui plus de 99% des vols sont en dessous de cette limite. Une fois que cette limite sera introduite, les membres seront priés d'entrer leur numéro de carte dans le cadre du processus de réservation et, le cas échéant les titulaires de cartes auront la priorité sur les autres personnes souhaitant réserver un vol.
Le vrai gagnant de cette offre sera au final Easyjet si la compagnie arrive à persuader une partie de ses 40 millions de passages à payer une avance comptant pour bénéficier de ces services.

Plus d'informations sur le site easyjet.com .

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut