La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La fourniture de Manpads en Ukraine en plus d’attiser la guerre et de provoquer plus de victimes pourrait être dangereuse pour l’aviation civile à moyen-terme. Des terroristes pouvant utiliser ces engins contre les vols commerciaux…

Certains pays occidentaux jouent avec le feu. En livrant des armes à l’Ukraine qui ne fait pas partie de l’OTAN ni de l’UE ils attisent le conflit et le font durer ce qui ne fera au final que plus de victimes civiles parmi la population ukrainienne. Pour comprendre comment les pays occidentaux ont attisé le feu en Ukraine et sont coupables en partie de la situation actuelle il faut voir l’excellent documentaire du réalisateur américain Oliver Stone Ukrain on Fire.

Parmi les armes potentiellement livrées à l’Ukraine par les Occidentaux, les Manpads sont un vrai danger pour le secteur de l’aviation. Ces missiles sol-air sont une source de danger d’autant qu’en les livrant aujourd’hui à l’Uranie un pays en proie au désordre et à la corruption (L'Ukraine est l'un des pays les plus corrompus au monde) on ne sait pas s’ils ne seront pas dans le futur aux mains de terroristes. Le Ministère de l’intérieur américain estime ainsi que depuis les années 70, 40 avions civils ont été touchés par des missiles Manpads. Parce qu’ils sont faciles à transporter et à utiliser ils peuvent être utilisé facilement par des groupes terroristes. Ils peuvent atteindre des altitudes allant jusqu’à 154000 pieds (soit au delà de l’altitude de croisière des avions de ligne) avec une portée allant jusqu’à 5 kilomètres.

___STEADY_PAYWALL___

Le 5 mars la Russie a publié un communiqué demandant aux pays occidentaux de cesser de fournir l’Ukraine avec des missiles portables par un homme de défense aérienne.

« Les pays occidentaux ont commencé livrer des Stinger ayant une porté alors jusqu’à 8km et une altitude de 2,5 km ainsi que d’autres systèmes Javelin, NLAW et Carl Gustaf. Les organisateurs qui fournissent ce type de produits comprennent sans doute le danger croissant de ces missiles guidés avec précision s’ils tombent dans les mains de terroristes et de gangs non seulement en Ukraine mais dans toute l’Europe. Le trafic de ces armes dans le milieu criminel et entre les mains de réseaux terroristes n'est qu'une question de temps. Les MANPADS représentent un énorme danger pour les aéronefs civils et les systèmes antichars pour le transport ferroviaire et les éléments d'infrastructure » estime Maria Zakharova porte-parolee du Ministère russe des affaires étrangères.

Les Etats-Unis se sont pourtant engagés à réduire la prolifération de Manpads comme le précise ce document.

Pour le moment ni a IATA (International Air Transport Association) ni l’ICAO (International Civil Aviation Organization) n’ont pas réagi à ces informations selon AIN Online alors que la menace future de dissémination est grande. Mais le danger est également vrai pour les missiles sol-air classiques.

Les voyageurs du vol MH17 ont payé de leur vie la dissémination des armes sol-air en Ukraine

En 2014 juste après le coup d’état en Ukraine, le vol MH17 de Malaysia Airlines avait été touché par un missile sol-air (qui n'était pas un MANPAD) alors qu’il survolait l’est de la région de Donetsk causant la mort de 298 personnes à bord. Des débris de l’avion ont été retournés sur un périmètre de 10km autour du village et des dizaines de corps sont tombés dans les champs. L’avion survolait une zone de combat où s’affrontaient les séparatistes de la République Populaire du Donetsk et l’armée ukrainienne. Bizarrement à cette époque personne ne s’intéressaient aux morts civils tués dans cette guerre avec un bilan à ce jour de 13000 morts civils selon l'ONU.

L’Occident affirme que ce sont les séparatistes russes qui ont tiré la missile. Un enquête néerlandaise est menée qui tire les mêmes conclusions mais est très critiquée pour sa partialité par le journal Telegraaf « qui affirme que les autorités ukrainiennes ont livré une partie des preuves tout en étant soupçonnées de corruption » note Wikipedia. En juin 2015, le PDG de la société Almaz-Antei déclare que les éclats du missile ont été analysés et identifiés comme appartenant à un 9M38M1 du système Buk-M1, un système qui n’est plus fabriqué depuis 1999 et que seule l’Ukraine détient.

Ce crash a conduit à la quasi faillite de la compagnie aérienne Malaysia Airlines avec la suspension de quasiment tous ses vols internationaux quelques mois plus tard.

Au final, les conflits comme nous l’avons vu ces dernières années ne sont profitables qu’à un très petit nombre d’individus. Les pays occidentaux et l’Europe en particulier n’avaient aucun intérêt à attiser un conflit en Ukraine ce qui semble pourtant avoir été fait en finançant le coup d’Etat de 2014 comme le montre le documentaire d’Oliver Stone, Ukraine on Fire (que nous recommandaons à tous nos lecteurs de visionner). L’Ukraine avait vocation à être un état neutre et pacifique, à être un pont entre l’est et l’ouest de l’Europe et à bénéficier de ce fait d’une économie en pleine expansion.

Au lieu de cela, l’Ukraine a été divisée par une guerre civile instrumentée pour devenir l’un des pays les plus corrompus au monde. Quel gâchis.

Il reste que pour les compagnies aériennes et les voyageurs, la dissémination et l’emploi de Manpads devrait être limitée fortement que ce soit par les occidentaux ou les autres pays.

Accidents causés par des MANPADS:

  • March 12, 1975: A Douglas C-54D-5-DC passenger airliner, operated by Air Vietnam, crashed into Vietnamese territory after being hit by a MANPADS. All six crew members and 20 passengers were killed in the crash.
  • September 3, 1978: An Air Rhodesia Vickers 782D Viscount passenger airliner crash landed after being hit by a MANPADS fired by forces from the Zimbabwe Peoples Revolution Army. Four crew members and 34 of the 56 passengers were killed in the crash.
  • December 19, 1988: Two Douglas DC-7 spray aircraft en route from Senegal to Morocco, chartered by the U.S. Agency for International Development to eradicate locusts, were struck by MANPADS fired by POLISARIO militants in the Western Sahara. One DC-7 crashed killing all 5 crew members. The other DC-7 landed safely in Morocco.
  • September 22, 1993: A Tupolev 154B aircraft operated by Transair Georgia was shot down by Abkhazian separatist forces, crashed onto the runway and caught fire, killing 108.
  • April 6, 1994: A Dassault Mystère-Falcon 50 executive jet carrying the Presidents of Rwanda and Burundi and its French flight crew was shot down over Kigali, killing all aboard and sparking massive ethnic violence and regional conflict.
  • October 10, 1998: A Boeing 727-30 Lignes Aeriennes Congolaises airliner was downed over the Democratic Republic of the Congo jungle by Tutsi militia, killing 41.
  • December 26, 1998: A United Nations-chartered Lockheed C-130 Hercules transport was shot down over Angola by UNITA forces, killing 14.
  • January 2, 1999: A United Nations Lockheed L-100-30 Hercules transport was shot down by UNITA forces in Angola, killing 9.
  • November 28, 2002: Terrorists fired two MANPADS at an Arkia Airlines Boeing 757-3E7 with 271 passengers and crew as it took off from Mombasa, Kenya. Both missiles missed.
  • November 22, 2003: A DHL Airbus A300B4-203F cargo jet transporting mail in Iraq was struck and damaged by a MANPADS. Though hit in the left fuel tank, the plane was able to return to the Baghdad airport and land safely.
  • March 23, 2007: A Transaviaexport Ilyushin 76TD cargo plane was shot down over Mogadishu, Somalia, killing the entire crew of 11.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut