Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

La France derrière la Chine en dépenses touristiques

La France derrière la Chine en dépenses touristiques

La France est passée du 3ème au 5ème rang mondial en terme de recettes touristiques…

Que se passe-t-il? La France ne cesse reculer en terme de dépenses touristiques. Alors qu’elle est restée longtemps en troisième position mondiale derrière les Etats-Unis et l’Espagne en terme de recettes touristiques des touristes étrangers elle est désormais à la 5ème place.

Elle a été détrônée par la Thaïlande (49,9 milliards de dollars) et la Chine (44,4 milliards) avec seulement 42,5 milliards de dollars.

L’Italie est désormais très proche du niveau français (40,2 milliards) de même que le Royaume-Uni (39,6 milliards).

Ces chiffres s’expliquent par le fait que la France qui se dit première destination mondiale avec 88 millions de visiteurs attendus cette année est surtout un pays de transit. En effet de nombreux voyageurs passent par la France pour se rendre dans les pays du sud.

Ces chiffres son issus d’un rapport de la commission des finances sur les crédits de la mission tourisme.

Cette baisse des dépenses est inquiétante car dans le tourisme comme dans d’autres secteurs l’argent est le nerf de la guerre.

Il peut sans doute s’expliquer par une certaine perte de compétitivité en terme de rapport qualité-prix, une tendance observée dans le monde industriel où la France a perdu d’importantes parts de marché à l’exportation. Des efforts restent par ailleurs à faire sans doute en terme d'apprentissage des langues étrangères et des langues orientales (l'Asie ayant vocation à devenir un marché prioritaire), mais aussi au niveau des services hôteliers alors que les voyageurs asiatiques attendent le même niveau de service en France que dans leurs pays. Les chaines hôtelières asiatiques sont souvent plébiscitées pour leur très haut niveau de service. On peut citer Mandarin Oriental, Oberoi, Taj, Peninsula, Shangri-La...Nombreuses sont ces chaines à s'être implantées récemment à Paris d'ailleurs.

Une autre raison s’explique sans doute par le poids relativement faible dans les dépenses des touristes étrangers des régions françaises.

Paris et la Côte d’Azur représentent encore la très grande majorité des dépenses des touristes étrangers. Mais heureusement cela est en train de changer.

Le fort développement des liaisons aériennes dans les aéroports régionaux ces dernières années comme à Lyon, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Marseille devrait être favorable sur le long-terme au développement des régions et à la hausse des dépenses.

Alors que les hôtels sont souvent saturés à Paris, le potentiel est important en région d’autant que certaines villes comme Bordeaux, Lyon ou Marseille ont fortement développé leurs capacités hôtelière haut de gamme ces dernières années.

Les régions ont un immense potentiel pour permettre à la France de retrouver sa 3ème position mondiale en terme de dépenses alors que la territoire est l’un des plus riches en terme de diversité. Par ailleurs le rapport qualité-prix notamment en terme de restauration (pour les étoilés Michelin par exemple) est souvent très intéressant en province ce qui pourrait permettre à la France de mieux se positionner sur le marché touristique mondial en terme de rapport qualité-prix.

Les régions sont sans doute l’avenir de la France dans ce domaine. A suivre…

Voir le rapport N°273 sur le site de l’Assemblée Nationale (N° 273 annexe 2 - Rapport de Mme Émilie Bonnivard sur le projet de loi de finances pour 2018).

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?