Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
La France vient d'être classée en tête du Soft Power au monde devant le Royaume-Uni et les Etats-Unis…

Le cabinet de communication Portland vient de publier son enquête annuelle sur le Soft Power: le classement prend en compte de nombreux critères comme la culture, le gouvernement, les entreprises, l'éducation, le numérique, la cuisine, les biens de luxe, la politique étrangère, le cadre de vie et l'accueil. Via des données provenant des ambassades et de la banque mondiale et via un sondage auprès de 11 personnes vivant dans 25 pays, les résultats visent à fournir « le classement le plus complet du Soft Power global».

Dans cette édition 2017, la France est passée de la 5ème place à la première place. « ces résultats sont comme un choc au regard de l'état de la France il y a un an: la popularité du président Hollande était au plus bas, la nation subissait les contrecoups dévastateur des attaques terroristes et la montée de l'extrémisme d'extrême droit». Cependant tout cela a changé.

« Le Soft Power de la France a été dopé par la défaite du Front National et l'élection du plus jeune président français Emmanuel Macron». Selon l'étude les principaux atouts de la France sont son vaste réseau diplomatique, son offre culturelle, ses restaurants sans rivaux, son secteur cinématographique et des musées parmi les plus visités au monde. Le Royaume-Uni est classé en seconde position pour la deuxième année de suite tandis que les Etats-Unis passent de la première place à la 3ème.

«L'index illustre la menace de la place des Etats-Unis et du Royaume-Uni du fait du Brexit et de l'élection de Donald Trump. La doctrine de Trump, l'Amérique en premier, a été mal reçue à l'étranger, ce qui a agacé des alliés et a entraîné des dommages dans le monde entier » explique Portland. Les principales forces du Royaume-Uni sont la culture, le digital, l'éducation et son engagement dans le monde.

« Le Soft Power anglais bénéficie de nombreuses ressources publiques comme la BBC qui reste l'un des média les plus réputés au monde et le British Council, une institution exemplaire au niveau de la culture et de l'éducation » ajoute Portland.

Au niveau des Etats-Unis, le cabinet Portland met en avant son industrie cinématographique, musicale, audiovisuelle, au top niveau mondial. Les Etats-Unis sont aussi leaders dans les domaines de la technologie et de l'innovation alors que la Silicon Valley est le siège de géants high-tech comme Apple, Facebook et Google.

Mais selon Portland, « la rhétorique clivante » du président Trump a entrainé un déclin de la performance américaine dans les sondages qui ont eu lieu avant la décision du retrait de l'accord de Paris, ce qui signifie que le classement du pays aurait pu être encore abaissé si les sondages avaient eu lieu après.

Trump a indiqué sa préférence pour le Hard Power au lieu du Soft Power peut-être sans comprendre la nécessité de combiner les deux insiste le cabinet de communication.

Il convient cependant de relativiser les conclusions de cette étude. En terme de Soft Power, l'anglais reste de loin la langue la plus parlée au monde et la culture anglo-saxonne la plus présente au niveau mondial. En terme financier, l'importance de la bourse de Londres et de celle de Wall Street est sans commune mesure avec celle de la bourse de Paris de même que les participations au sein des entreprises côtées en bourse : ainsi de nombreuses entreprises françaises ont leur capital détenu en majorité par des fonds étrangers. En terme de nouvelles technologies, la France ne dispose pas de sociétés d'envergure mondiales présentes à la fois dans le domaine des logiciels, du hardware ou de l'Internet.

L'étude semble donc avoir plus une orientation politique que réellement factuelle : elle vise avant tout à mettre en avant le fait que l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir semble être la meilleure solution pour le pays aujourd'hui.

Il reste que l'importance des réseaux sociaux comme Facebook, du moteur de recherche de Google ou des smartphones d'Apple reste prépondérante auprès des jeunes générations. Les français au niveau high-tech ont une longueur de retard qui sera très difficile à rattraper...

Les 30 pays les mieux classés en terme de Soft Power sont les suivants :

  1. France
  2. UK
  3. US
  4. Allemagne
  5. Canada
  6. Japon
  7. Suisse
  8. Australie
  9. Suède
  10. Pays-Bas
  11. Danemark
  12. Norvège
  13. Italie
  14. Austriche
  15. Espagne
  16. Belgique
  17. Finlande
  18. Nouvelle-Zélande
  19. Irlande
  20. Singapour
  21. Corée du Sud
  22. Portugal
  23. Grèce
  24. Pologne
  25. Chine
  26. Fédération Russe
  27. République Tchèque
  28. Hongrie
  29. Brésil
  30. Turquie

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut