Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

La IATA veut un monde plus ouvert pour faciliter les voyages et demande la levée des restrictions. Une demande étayée par les voyageurs qui sont nombreux à vouloir un retour au monde d'avant...

Lors de sa conférence annuelle qui se tient à Boston, la IATA qui regroupe la plupart des compagnies aériennes au monde a demandé la levée des restrictions de voyage dans le monde;

« Les restrictions de voyage ont permis aux gouvernements de prendre le temps de réagir dans les premiers jours de la pandémie. Près de deux ans plus tard, cette justification n'existe plus. La COVID-19 est présente dans toutes les régions du monde. Les restrictions de voyage sont un réseau complexe et déroutant de règles avec très peu de cohérence entre elles. Et il y a peu de preuves pour soutenir les restrictions frontalières en cours et les ravages économiques qu'elles créent », a déclaré Willie Walsh, directeur général de l'IATA.

Willie Walsh s'appuie notamment sur les données en provenance du Royaume-Uni qui indiquent que l'arrivée de voyageurs n'induit pas de risques à la population locale.

« Sur les trois millions d'arrivées entre février et août, seulement 42 000 ont été testées positives, soit moins de 250 par jour. Pendant ce temps, le nombre quotidien de cas au Royaume-Uni est de 35 000 et l'économie – à l'exception des voyages internationaux – est grande ouverte. Les gens devraient être tout aussi libres de voyager », a déclaré Walsh.

Ces dernières semaines plusieurs pays ont rouvert aux voyageurs mais uniquement aux vaccinés comme le Canada, le Royaume-Uni, les Etats-Unis, le Chili et Singapour. On attend prochainement la réouverture des frontières de l'Australie et de l'Argentine.

Les guéris du Covid devraient pouvoir voyager comme les vaccinés

Il est à noter que la plupart de ces pays rouvrent aux voyageurs vaccinés mais pas aux guéris du Covid alors que les études prouvent que ceux-ci ont autant sinon plus d’anticorps que les vaccinés. Une étude montre que les vaccinés perdent -40% d'anticorps chaque mois contre 5% pour les guéris du Covid. Selon Epoch Times et Le Courrier des Stratèges, des scientifiques de Pfizer auraient aussi déclaré dans une vidéo que l'immunité naturelle serait plus efficace que les vaccins. Or étrangement de nombreux pays ne prennent pas en compte ces faits scientifiques comme s'ils voulaient forcer toute la population à se faire vacciner pour qu'il ne reste pas de groupe témoin ayant une immunité naturelle.

La IATA demande la fin des quarantaines avec de simples tests PCR ou antigénique

La IATA demande ainsi que tous les voyageurs puissent se déplacer sans quarantaine avec de simples tests PCR ou antigéniques.

 La IATA indique que sur les 50 pays étudiés 38 états ont mis en place des restrictions et que seuls 4 pays reconnaissent l'immunité naturelle (Allemagne, Suisse, France et AUtriche). Notons que la France reconnaît l'immunité naturelle pour les voyages en Europe mais pas pour les voyages vers ou en provenance des pays orange/rouge ce qui est absurde.

Sur les 50 pays :

- Vingt-quatre n'acceptent que les tests PCR Seize reconnaissent les tests antigéniques (dont trois nécessitent la PCR dans certaines circonstances)

- Dix-huit États exemptent les voyageurs vaccinés des tests

-Vingt États offrent des exemptions aux exigences de dépistage pour les voyageurs guéris de la COVID-19, mais dans des conditions différentes et avec tout aussi peu de cohérence sur la façon de prouver une infection antérieure -Trente-trois États exemptent les mineurs du dépistage, mais sans cohérence sur l'âge et, dans certains cas, avec des règles différentes si le mineur est accompagné d'un adulte vacciné

- Les délais pour réaliser un test varient considérablement, y compris les spécifications selon le type de test.

« La situation est un imbroglio. Cela bloque la reprise. Une harmonisation complète est peu probable. Mais certaines bonnes pratiques simples que les voyageurs peuvent comprendre devraient être réalisables », a déclaré Willie Walsh qui ajoute que « les mesures Covid-19 ne devraient pas rester permanentes. Elles doivent rester en place seulement si besoin et pas plus ».

Une règle que peu de pays ont adopté à l'image du gouvernement français qui profite de la crise pour tenter de prolonger le pass sanitaire comme pour mieux contrôler la population et ceci sans aucune justification scientifique alors que l'on sait désormais que les vaccinés transmettent le virus.

Les voyageurs demandent la réouverture des frontières...

Dans un sondage mené par la IATA et réalisé en septembre auprès de 4700 personnes, 67% des voyageurs estiment que les frontières devraient rouvrir désormais soit une augmentation de 12 points par rapport à juin 2021. De plus 64% pensent que les fermetures de frontières ne pas nécessaires et ne sont pas efficaces pour contenir le virus. 73% estiment que leur qualité de vie souffre de ces restrictions.

Les voyageurs souhaitent la levée de la quarantaine pour les personnes vaccinées (71%) ou pour ceux testés négatifs (on pourrait ajouter dans l'enquête pour ceux guéris du Covid).

...et des tests gratuits

Ils souhaitent aussi des tests gratuits (80%) alors que les tests sont un frein aux voyages.

« Il y a ici un message pour les gouvernements. Les gens sont prêts à être testés pour voyager. Mais ils n'aiment pas leurs coûts ni leurs inconvénients. Ces deux problèmes peuvent être résolus par les gouvernements. La fiabilité des tests antigéniques rapides est reconnue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Une acceptation plus large des tests antigéniques par les gouvernements réduirait les inconvénients et les coûts, des coûts qui, selon le Règlement sanitaire international de l'OMS, devraient être supportés par les gouvernements. Il est également clair que même si les gens acceptent les tests et d'autres mesures telles que le port d'un masque si nécessaire, ils souhaitent revenir à des modes de déplacement plus normaux lorsqu'ils peuvent le faire en toute sécurité ».

En bref, la IATA demande la fin de l’hystérie collective liée au Covid-19 alors que les vaccins existent pour protéger la population la plus fragile. Rappelons que cette maladie n'a tué en très grande majorité dans le monde que des personnes âgées de plus de 60 ans avec de graves comorbidités.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Est-ce que la France doit discriminer les guéris du Covid par rapport aux vaccinés pour les pays oranges, rouges hors UE? En UE ils voyagent comme les vaccinés

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !