Que pensez-vous du projet de passe vaccinal?

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Une plainte a été déposée par les compagnies aériennes du SCARA contre la loi française qui interdit les liaisons aériennes lorsqu'il existe une alternative de transport en moins de 2h30.. Elle s'ajoute à celles déposées sur le même sujet par les aéroports regroupés au sein de l'UAF et de l'ACI.

À l'instar de l'UAF et de l'ACI, le SCARA demande l'abrogation de cette loi.

La plainte déposée auprès de la Commission Européenne par le SCARA détaille : « cette mesure d'interdiction instituée par l'article 145 de la loi n° 2021-1105 viole les règles posées par l'article 20 du Règlement CE n° 1008-2008 dès lors que :

- la mesure est discriminatoire et provoque des distorsions de concurrence entre transporteurs ;

- la mesure est exagérément restrictive au regard des problèmes qu'elle est censée résoudre ;

- la durée de la mesure n'est pas limitée ;

- aucune justification adéquate de la mesure n'a été soumise à la Commission et aux autres États membres.

L'avis consultatif que le Conseil d'État a émis sur le projet de loi relève « des insuffisances notables de [l']étude d'impact en ce qui concerne certaines mesures du projet de loi. (...) dans le chapitre relatif au transport aérien, aucune analyse du caractère soutenable des mesures projetée dans le contexte de la crise sanitaire, dont l'impact est pourtant majeur pour ce secteur, n'apparaît ».

Le Conseil d'État indique que: « s'agissant de la mesure d'interdiction des vols intérieurs sur toute liaison également assurée par voie ferrée en moins de 2h30, l'étude ne justifie pas la possibilité de s'appuyer sur le régime de dérogation temporaire au principe de liberté du trafic aérien intracommunautaire prévu par l'article 20 du règlement (CE) n°1008/2008 du Parlement européen et du Conseil du 24 septembre 2008 établissant des règles communes pour l'exploitation de services aériens dans la Communauté. Les conséquences économiques et concurrentielles de l'interdiction sont trop succinctement abordées." »

Le SCARA réaffirme partager les objectifs de la lutte contre le dérèglement climatique. Il dénonce l'aspect inefficace d'une loi discriminatoire à l'encontre du transport aérien.

Le SCARA regroupe 50% des compagnies aériennes françaises, basées en métropole et dans les territoires ultra-marins ainsi que des sociétés d'assistance aéroportuaire et de formation.

Site Web :www.scara.aero

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

Vous aimez cet article/ ce site?

Aidez-nous en donnant via ce lien OKPAL