Partagez cet article :

La Thaïlande est plus connue sur le marché du tourisme comme une destination loisirs. Pourtant elle est aussi une destination de premier plan sur le marché mondial, des congrès, convention…

La Thaïlande est connue pour être l’un des pays les plus touristiques d’Asie mais c’est aussi une destination en vogue pour organiser des événements. En plus de Bangkok, un centre économique majeur en Asie, le pays a diversifié son offre en invitant les entreprises à découvrir 4 autres destinations : Chiang Mai pour son offre autour de l’écotourisme, Khon Kaen pour découvrir la région du Mékong ainsi que Phuket et Pattaya comme stations balnéaires.

Le pays est par ailleurs très dynamique alors qu’il a mis en place son initiative Thaïlande 4.0 visant à développées 10 industrie sen croissance : électronique intelligente, tourisme et santé; agriculture et biotechnologie, alimentation, robotique, aviation et logistique, biocarburants et biochimie, services médicaux intégrés et entreprises numériques.

Bangkok se positionne par ailleurs comme un hub MICe majeur en Asie aux côtés de Singapour, Pékin et Hong Kong. Au niveau mondial, Bangkok a cependant perdu des parts de marché en 2017 en passant de la 12ème position mondiale à la 17ème position selon le classement ICCA.

Bangkok s’est positionné ainsi juste devant Tokyo l’an passé mais en 4ème position (derrière Singapour, Séoul, Hong Kong) alors qu’elle était en 3ème position en Asie (derrière Singapour, Séoul) en 2016.

« Nous avons perdu des parts de marché en France alors que le pays est désormais en seconde position en 2017 derrière le Royaume-UNi mais devant l’Allemagne sur le marché MICE. La France reste cependant dans le top 10 des pays émetteurs. Je pense que nous n’avons pas suffisamment communiqué sur le marché français et cela va changer. Nous avons développé notre équipe commerciale » explique Nooch Homrossukhon, directrice du Département Congrès et Incentives au sein duTCEB.

Pour revenir en pôle position asiatique e pays mise sur ses tarifs « très abordables, sont hospitalité légendaire et des offre uniques visant à faire découvrir la vie locale : découverte de la culture Lanna, ballades en vélo pour visiter des temples historiques, visite d’usines de fabrication e soieries, atelier de fabrication de poterie préhistorique, visite de fermes fruitières, réunion sur des maisons flottantes sur la rivière Kwai Noi…

En parallèle de cette offre innovante, le TCEB propose des incitations à l’organisation d’événements via ses labels « Meet ».

A conditions de réunir un minimum de 100 participants dans l’une des industries clés du pays, le TCEB offre 100000 baths (2630 euros) pour des réunions de 2 jours.

Le programme Meet By Design cible les réunions de plus de 300 personnes et le programme Meet Mega les réunions de plus de 300 personnes avec des réductions de 1000000 de baths (26315 euros).

Avec ces différentes actions, Bangkok espère revenir dans le top 10 mondial et pourquoi pas numéro 2 en Asie alors qu’elle talonnait Séoul en 2016…

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: