Partagez cet article :

Selon le CEO du groupe Marriott, Arne Sorenson la politique du président Donald Trump favorise l’organisation de réunions conférences au Canada…

Selon le CEO du groupe Marriott, la politique nationaliste et le discours sur l’immigration de Donald Trump incitent les organisateurs de réunions et de conférences à déplacer leurs événements des Etats=Unis au Canada.

 

« Il a une vision selon laquelle un groupe international aurait moins de problèmes au Canada et qu’il devrait faire face à plus de risques aux Etats-Unis. Nous avons des personnes venant du monde entier et ils se demandent. Pouvons=nous faire entrer nos employés? Voudront-ils se rendre à cet endroit » a déclaré Arne Sorenson.

« Actuellement il y a une perception dans le monde que les Etats-Unis sont un pue moins accueillants que par le passé ».

Les hôtels canadiens du groupe Marriott devraient connaitre une croissance de 5 à 9% cette année contre 1 à 2 % aux Etats-Unis a-t-il affirmé.

Le CEO du groupe Marriott a évoqué ces problèmes du mauvais accueil des voyageurs internationaux avec des membres de l’administration Trump. Arne Sorenson a indiqué à plusieurs reprises que les efforts de Donald Trump pour bannir les voyageurs de certains pays à majorité musulmane sont mauvais pour les affaires.

www.marriott.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut