Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Les tests Covid ont créé un trou énorme dans le déficit de la Sécurité Sociale au détriment de la bonne prise en charge des maladies graves. Le déficits actuels de la Sécurité Sociale liés en grande partie aux tests et aux réglementations Covid sont insoutenables...

Comme le note Laurent TOubiana, épidémiologiste à l'INSERM dans son essai Covid-19, une autre vision de l'épidémie, la « massification des tests dont au moins 50% des testés ne présentaient aucun symptôme a entretenu une confusion importante sur le nombre de malades...La récurrence des vagues qui submerger artificiellement pour une testomania (c'est à dire l'usage dévoyé des tests PCR entretenant la confusion entre cas souvent asymptomatiques et malades) a permis de justifier des mesures disproportionnées et contraignantes telles que les confinements, les couvre-feux, les fermetures d'écoles, la limitation des déplacements, la vaccination, le passe sanitaire puis vaccinal » relate-t-il à Valeurs Actuelles.

Au Royaume-Uni, une Commission vient de critiquer fortement l'efficacité des mesures de restrictions de voyage mais qu'en est-il pour les tests PCR qui coûtent si cher à la Sécurité Sociale?

Selon des calculs réalisés par l'Express, la stratégie de tests mise en place par le gouvernement a coûté plus de 2,7 milliards d'euros en un peu moins d'un an. Entre le 01/03/2020 et le 10/01/2021 36,4 millions de tests PCR ont été effectués et 4,1 millions de tests antigéniques. Dans le détail l'Express estime les coûts à 2,6 milliards pour les tests PCR et 139 millions pour les tests antigéniques alors que comme le note Laurent TOubiana pour « 50% des tests positifs il n'y avait pas de symptômes de maladie ».

Rien qu'en décembre 2021, le coût de la ruée sur les tests aurait été de 1 milliard d'euros pour 28 millions de tests réalisés rapport un article de Sud Ouest.

Une gabegie qui remet en cause le traitement des malades graves par la Sécurité Sociale pour une épidémie qui a été très peu mortelle en 2021.

Les tests PCR ont donc eu cet immense désavantage de dénaturer le suivi de l'épidémie en gonflant artificiellement le chiffre des malades tout en faisant exploser le déficit de la Sécurité Sociale.

Au total rien qu'en 2021, l'épidémie coûtera au moins 9 à 10 milliards d'euros à la Sécurité Sociale soit 5 milliards de plus que prévu selon Franck von Lennep, son directeur notamment du fait de tests plus nombreux dus à la troisième vague et de la campagne de vaccination.

Ces coûts totalement démesurés sont à mettre en parallèle en 2021 avec selon Laurent Toubiana, « une légère sous-mortalité pour l'ensemble de la population en 2021 et une légère surmortalité chez les jeunes (qui pourrait être due aux vaccins) ». Tout cela pour ça!

Selon la Cour des Comptes, l'épidémie de Covid a conduit au plus fort déficit jamais enregistré par la Sécurité Sociale en 2020 Ce déficit a représenté 1,7 point de PIB soit 39,7 milliards d'euros pour une maladie qui a tué moins que les cancers sur l'année. Rappelons que les comptes de la Sécurité Sociale étaient proches de l'équilibre en 2019.

En 2020, les test de diagnostics ont causé une augmentation de 50% des dépenses d'examens à 4,8 milliards pour les laboratoires de villes ou établissements de santé privés du fait des tests Covid note la Cour des Comptes dans son rapport sur les dépenses de biologie médicale.

La Cour a noté de plus un mouvement de concentration des structures exploitant les laboratoires de ville. L'explosion des tests a donc profité à une faible minorité de groupes possédant des laboratoires.

On ne parle pas non plus du scandale des millions d'euros détournés par des pharmacies dans le cadre d'une fraude aux tests Covid comme le relate LaDepeche ou du scandale du prix exorbitant des tests dans certains pays comme au Royaume-Uni.

Le président de la IATA, Willie Walsh, qui regroupe les compagnies aériennes s'en était ému en 2021: «Il y a des situations ridicules. Si vous devez aller en avion au Royaume-Uni trois jours pour affaires ou pour une opération médicale, vous devez acheter un forfait à l'avance pour des tests le deuxième et le huitième jour, alors même que vous ne serez plus là le huitième. C'est absurde. Il faut appeler les choses par leur nom, c'est une escroquerie.. Quand on voit que les gens se font escroquer il faut réagir ». Les tests PCR au Royame-Uni étaient facturés autour de 100 livre soit environ 116 euros.

Il est à noter que les non vaccinés doivent toujours effectuer un test PCR/Antigénique avant de pouvoir revenir en France ce qui est absurde et cause de nombreux soucis d'organisation. Le scandale des tests Covid est loin d'être terminé. Et le rapport de leur utilité par rapport à leur coût doit être mieux évalué alors que de très nombreux cas positifs sont asymptomatiques...La priorité de la Sécurité Sociale doit être avant tout de soigner les malades graves pas de dépenser de l'argent pour dépister des personnes sans symptômes de maladie au profit de quelques laboratoires ou pharmacies...

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS