Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Le double visage de la Polynésie, des Australes à Bora Bora

tubuai_lagoon3130.jpg

Chic à Bora Bora ou Moorea, plus authentique aux Australes, le voyage en Polynésie est le voyage d’une vie ! Que vous partiez dans des hôtels quatre étoiles ou sac à dos, ou en croisière sur un yacht, le voyage sera inoubliable ! La Polynésie tient ses promesses et révèle même une petite hôtellerie d’un charme insoupçonné.


Les Australes chez l’habitant

Ceux qui cherchent l’authenticité seront heureux aux Australes, encore peu connues des touristes. Cet archipel, au Sud de Tahiti,  est à la hauteur du Tropique du Capricorne et il y fait plus frais qu’à Tahiti. Presque toutes les îles ont un aéroport. Les plus accessibles sont Tubuai et Rurutu. Chacune a son charme, Tubuai avec sa large plaine fertile, est le potager de Tahiti. Rurutu avec sa montagne trouée de grottes extraordinaires, en semble le verger, tant les arbres fruitiers abondent, comme une image de l’Eden.

Il n’y a pas de vrais hôtels aux Australes, et on loge chez l’habitant, un raccourci pour plonger dans la vie locale. Rien n’est loin et il y a de très jolies plages. On peut faire le tour de l’île à vélo, s'arrêter pour un repas dans une « roulotte », un restaurant installé sur la plage, et découvrir les petites églises, le marché, les baies, ou partir vers l’intérieur des terres…

 
 
tahiti_enfants.jpg


 

À Tubuai, chez Heini et Boris, le dîner est familial. Les clients se retrouvent ensemble autour de la table, avec les hôtes et leur fille, et parfois leurs amis. Et comme le tutoiement est de rigueur, on se sent immédiatement chez soi. Un Français, Laurent de Mendoza, s’est installé sur l’île récemment et y a ouvert un club de plongée, ce qui permet d’explorer le splendide lagon, d’aller sur le grand motu et de rencontrer les poissons…

 

avant_la_messe__rurutu.jpg À Rurutu, connue aussi pour la possibilité d’y voir passer les baleines, à la fin de l’été, nous avons testé le Manotel, où Yves, un ancien légionnaire, et Hélène, sa femme tahitienne, ont construit quelques bungalows confortables dans leur beau jardin fleuri. Il faut prévoir d’être sur l’île le dimanche, pour pouvoir assister à la messe chantée, les hommes en noir au fond de l’église, voix de basses, et les femmes en blanc, voix très aigues, assises devant. Elles portent des chapeaux et des sacs de vannerie, l’une des spécialités des Australes.


Croisière à la carte sur yacht de luxe

 

roa_yacht_tahiti_3.jpg Arrivé depuis peu à Bora Bora, un nouveau yacht permet de partir en croisière comme on veut, où on veut ! Pour un prix raisonnable, comparé à un hôtel haut de gamme, car tout est compris, on a le plaisir de voguer d’île en île. Steve Carrière est à la barre, élégant comme il se doit pour un capitaine ! Et Christophe Cheval, le cuisinier, ne cesse d’inventer de nouveaux délices à base de produits locaux, poissons ou légumes délicieux comme le taro et le tarua, assaisonnés de lait de coco.

Le Roa est un grand yacht à moteur de 24 mètres, tout blanc, gracieux, aristocratique. Il est parfait pour huit personnes, deux grandes cabines avec chacune un lit double et deux avec des lits jumeaux et plein d’endroits confortables où s’installer, à l’avant sur le « capot transformé en un grand lit incliné qui permet de voir le paysage, en haut sur des transats en teck, ou sur le pont arrière, véritable terrasse où sont généralement servis les repas. La déco est sobre et recherchée, tissus de Kenzo, paniers et objets tahitiens tressés par les Mamas.

bora_bora_tahiti.jpgLe plus simple est d’explorer à partir de Bora, les autres Îles Sous le vent. L’une des croisières possible à partir de Bora est une excursion vers les îles voisines, Raiatea et Taha. Il faut entre quatre et cinq heures de navigation. Vue de l’eau, Tahaa’a, l’île de la vanille, après la densité de Bora, semble déserte. Le bateau la contourne pour aller s’ancrer dans une baie si profonde qu’elle semble un fjord. Arrêt possible au Tahaa’a private island & spa, installé sur un motu en face de l’île, dans un décor traditionnel (www.maneaspa.com). Raiatea, l’île sacrée, berceau des civilisations polynésiennes. On peut aussi découvrir les deux Huahine, un très beau site pour plonger à partir du bateau.

Le soir, de retour dans la lagune de Bora, le calme est total. La nuit tombe et le clair de lune illumine l’eau jusqu’au coucher de lune. Les seuls bruits sont ceux des poissons qui chassent en sautant hors de l’eau ou le clapotis des vagues contre la coque. Et au-dessus du bateau, dans l’obscurité retrouvée, le ciel austral déploie toute sa magie d’étoiles.


Crédit photo : Kirklandphotos.com.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

LES VOLS : Acheter son billet d’avion à l’avance, permet d’obtenir un prix moins cher, à partir de 1000 Euros environ. Et pour les  vols intérieurs, acheter un pass Air Tahiti. Les avions confortables d'Air Tahiti Nui relient Paris à Papeete sept fois par semaine, et les hôtesses en robe de « mamas » polynésiennes sont craquantes !
À partir de 1309,68 € TTC en classe économique. Site web : www.airtahitinui.fr


SE LOGER : à titre indicatif, compter environ 150 Euros par jour et par personne en pension complète. De nombreux sites proposent des nuits en « fare », la maison tahitienne notamment : www.vacances-en-fare.com.

 

Vu l’heure de l’arrivée des avions, il faut passer au moins une nuit à Papeete, ce qui permet de visiter l’intéressant Musée de Tahiti et des îles. Ensuite on peut passer par Moorea, à dix minutes de vol, avant de repartir pour les Australes.

Tubuai : Pension Vaiteanui, (689) 93 22 40

 

Plongée : Laurent de Mendoza : (689) 95 08 41 www.labonnebouteilleplongee.com

Rurutu : Pension Le Manotel, tel. : (689) 93 02 25.

 

YACHT : À partir de 2800 Euros pour huit personnes pour une croisière de quatre jours/trois nuits. Hébergement en pension complète, carburant et activités (plongée, ski nautique ou autres), tout est compris. En savoir plus sur le site www.roa-yachting.com


PLUS D'INFORMATIONS :

 

Maison de "Tahiti et ses îles"
28 boulevard Saint-Germain
75005 Paris

 

Tel: 0811 46 46 80 (coût d'un appel local)

 

Site web : www.tahiti-tourisme.fr

 

Crédit Photos: Elisabeth Schneiter.


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :
Newsletter
S'inscrire à la newsletter