Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Le gouvernement souhaite remettre en question le projet du terminal 4 de Roissy. Une remise en question qui questionne alors que la France de par son statut de puissance du tourisme se doit d'avoir des infrastructures aéroportuaires à la hauteur de ses ambitions...

La France est réputée pour ses «Grands Projets» comme Paris CDG ou le développement du train à grande vitesse, mais le chantier du futur terminal 4 de Roissy pourrait ne pas voir le jour.

 Comme nous le savons tous, la pandémie a entraîné une baisse massive des voyages aériens sans que l’on sache quand la situation redeviendra normale.

Il n'est pas étonnant que plusieurs aéroports européens aient suspendu leurs plans d'expansion.

Parallèlement, le grand public mais surtout les politiciens font preuve d'une plus grande conscience environnementale (NDLR: les financiers parient sur l’énergie verte pour relancer l’économie de même que la fin du cash signifierait plus de profits pour les banques.)

Pour cette raison, le gouvernement se questionne sur l’intérêt d’une nouvelle expansion à grande échelle à Paris CDG.
Si elle se produisait, cela ferait de CDG, probablement, le plus grand aéroport hub d’Europe.

ADP a déposé un projet pour construire l’immense Terminal 4 (T4). Ce projet coûterait entre 7 et 9 milliards d'euros.

Le T4 à lui seul permettrait à CDG de gérer 450 vols supplémentaires par jour.

Il permettrait à Roissy d’accueillir 40 millions de passagers supplémentaires par an d’ici 2037.

Cela rendrait le T4 de CDG plus grand que le T5 de Heathrow.

Or, jeudi, Barbara Pompili, la ministre française de la transition écologique a tweeté que la construction du T4 «est un projet obsolète, incompatible avec la loi. Nous demandons à ADP d'abandonner ce projet.

« La construction du terminal # T4 à l’aéroport de Roissy est un projet obsolète, incompatible avec la loi #ClimatResilience. Nous demandons à ADP d’abandonner ce projet. https://t.co/PciIs5l2bW - Barbara Pompili (@barbarapompili) 11 février 2021

Barbara Pompili a déclaré au Monde  : « le gouvernement a demandé à ADP d'abandonner son projet et d'en présenter un nouveau, plus cohérent avec ses objectifs de lutte contre le changement et de protection de l'environnement. C'est un projet obsolète qui ne correspond plus à la politique environnementale du gouvernement et aux exigences d'un secteur en mutation rapide ».

Le Monde a indiqué que le conseil d’administration d’ADP se réunira la semaine prochaine et devrait sans doute ratifier la décision ci-dessus.

La France est en tête au niveau européen concernant les politiques environnementales de transport. En 2020, le gouvernement a fourni à Air France 7 milliards d'euros d'aides d'État à condition de ne pas concurrencer le TGV (sur des routes déterminées).

L’abandon de ce projet sous prétexte climatique serait sans doute une bourde pour la compétitivité de notre pays à l’échelle internationale comme la vente des nombreux fleurons français ces dernières années.

Encore une fois sous prétexte d’idéologie, on veut brader la croissance de l’économie française. La loi climat qui doit être présenté au parlement en mars fait déjà de nombreux opposants un peu à l’image des Gilets Jaunes qui ne voulaient pas voir leur pouvoir d’achat rogné.

La France entrainée dans de débats rhétoriques plutôt que de résoudre les vrais problèmes

La France est embourbée depuis de longues dans des discussions politiciennes sur l’égalité des sexes, le climat, les religions…qui vient à masquer les manques et carences françaises et de ses dirigeants de ces 20 dernières années. On peut citer le déclassement économique, une baisse forte du niveau d’éducation, une perte de parts de marchés à l’export, une faillite de son modèle démocratique noté das le récent classement de The Economist (la France est classée Démocratie défaillante), la faillite industrielle révélée par l’épidémie de Covid-19, l’émigration de nos meilleurs cerveaux et chercheurs, l’explosion de la dette dans les années 2000 ainsi que la stagnation du PIB par habitant depuis les années 2000. Notre PIB par habitant est depuis les années 2000 inférieur à celui de la Belgique, de la Suède, de l’Allemagne et de la Suisse.

La France est l’un des premiers pays touristiques au monde et doit de ce fait posséder l’un des plus grands aéroports d’Europe. Vouloir brider l’aérien c’est vouloir brider la France et appauvrir les français.

Comme l'a noté Olivier Babeau de L'Institut Sapiens, avec la loi Climat, « c'est une vision décroissante de l'économie qui est portée...nous mettons un boulet au pied de notre économie » alors que déjà notre économie est très en retard en terme de croissance moyenne par rapport à de nombreux pays développés depuis 20 ans dont les Etats-Unis.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Passerez-vous vos vacances d'été en France en 2021?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !