Partagez cet article :

Suite à une baisse de sa rentabilité le groupe va réduire la croissance de ses capacités dans les prochains mois...

Le groupe Lufthansa a vu ses bénéfices avant impôts se réduire de 7,7% durant les 9 premiers mois de l'année 2018.

Le groupe explique ces résultats par la hausse des coûts du kérosène, des frais dus aux retards et annulations de vols dans le ciel allemand et surtout les coûts d'intégration d'Air Berlin (50 millions d'euros ce trimestre, 170 millions en un an!).

De juillet à septembre, au seul troisième trimestre, le bénéfice net a même baissé de 9,8%. L'Ebit est également en baisse de 10,8% de juillet à septembre.

Le groupe a de ce fait annoncé qu'il allait réduire la hausse de ses capacités à 8% pour la saison hiver 2018-2019 et à 3,8% pour la saison été 2019. Le CEO du groupe a prévenu que du fait de la hausse des cours du pétrole, les billets d'avion devraient être plus chers en 2019.

Les résultats décevants de Lufthansa contrastent avec ceux du groupe anglais IAG qui a annoncé une hausse de 12% de ses bénéfices avant impôts à 1,106 milliards d'euros pour le troisième trimestre.

Le groupe a par ailleurs prévenu qu'il n'était pas intéressé par une participation dans Alitalia si l'état s'immisce dans la reprise.

Le Ministère de l'économie italien a indiqué qu'une coentreprise pourrait être créer entre Alitalia et la compagnie de chemin de fer nationale italienne.

  
NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut