Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

cholula-mexique

Cette semaine à l'ITB de Berlin le Mexique était omniprésent. Les autorités ont voulu montrer que le tourisme est redevenu une priorité nationale.

Coccinelle décorée de perles, créatures imaginaires géantes et multicolores en papier maché, chariot de fleurs, dès l'entrée au salon ITB de Berlin, le Mexique frappait les imaginations. 

mexico-soiree-2014La soirée mexicaine a été une vraie réussite: les centaines d’agents de voyage présents ont pu gouter aux multiples saveurs de la cuisine mexicaine, à plusieurs variétés de Tequila et au fameu cocktail margarita tout en visionnant les images des plus belles desinations du pays sur écran géant.

Bouquets de fleurs gratuits, musique live, le Mexique a voulu séduire et il semble que l’objectif soit rempli.

Finies les noires années de 2008 à 2010 où le pays a vu sa fréquentation baisser de 37% suite à la crise économique aux Etats-Unis, à l’influenza et aux problèmes de sécurité.

Le nouveau gouvernement veut faire du tourisme une priorité nationale avec un nouveau cabinet dédié à ce secteur et regroupant différentes administrations : emploi, relations extérieures...

L’objectif pour le Mexique est de montrer qu’il peut offrir beaucoup plus que ses plages comme ses Pueblos Magicos (ses villes coloniales), ses nombreux sites classés au patrimoine de l’humanité ou ses routes gastronomiques.

Les différentes régions mexicaines avaient organisé en apparté du salon une conférence de presse pour montrer toute la diversité du pays: les plages vierges, le désert, les resorts de luxe et l'écosystème en Basse-Californie, la culture Maya et les sites incroyables de Palenque, Bonampak au Chiapas, le hub d’affaires de Mexico City avec ses hôtels et restaurants au meilleur niveau mondial selon le magazine Condé Nast, l’état de Mexico tout proche de Mexico City et ses 3 sites classés au patrimoine de l’UNESCO dont Tehotihuacan, le Guerrero et ses 365 jours de soleil garantis par an, le Sonora avec le premier port de croisière du Mexique, le Quintana Roo bien connu pour ses plages...

Le Jalisco a tout pour séduire les français, voyageurs d'affaires ou loisirs...

champs-agaves-mexiquetequilaDans le domaine culturel, l’état du Jalisco, encore relativement peu fréquenté, a de nombreuses cartes à jouer.

Avec sa capitale Guadalajara, emblématique de l’esprit mexicain, ses cavaliers avec sombrero, ses Mariachis, ses champs de Tequila ou encore ses plages immaculées du Pacifique autour de Puerto Vallarta, il est un peu un condensé de la culture mexicaine.

Pourtant on y dénombre encore peu de français: «nous ne comptons qu’environ 60000 français et 8% de touristes européens sur un total de 3,5 millions de visiteurs. Environ 78% des touristes viennent des Etats-Unis et 8 à 9% du Canada» explique el Licenciado Enrique Ramos Flores, Secrétaire du Tourisme du Jalisco.

Selon lui, cela est du au manque de vols directs entre l’Europe et Guadalajara / Puerto Vallarta, même si de nombreux vols intérieurs desservent l'état depuis Mexico City ou Cancun.

«Dans les années 60 il y avait un vol direct Paris-Guadalajara opéré par Air France mais il a été interrompu. Pourtant nous serions prêts à investir pour faciliter l’implantation de nouvelles compagnies aériennes et les aider à compenser les pertes des premiers mois d’exploitation» assure-t-il.

L'incitation a fait mouche en Espagne : un vol Madrid-Guadalajara devriat être lancé dans les prochains mois.

Alors que la côte Caraïbes mexicaine est encore plébiscitée aujourd’hui, la côte Pacifique a pourtant beaucoup à offrir avec la Costa Alegre et ses plages parmi les plus belles du Mexique à l'image de Costa Careyes.

D'ailleurs, des français ont investi sur la côte pacifique ces dernières années nous a confié le Secrétaire d'Etat.

L'état du Jaslico est également un important centre de voyages d'affaires et de congrès avec plus de 100000 M2 d'espaces d'exposition à Guadalajara.

En attendant l’éventuelle mise en place de nouvelles dessertes aériennes au Jalisco, le salon ITB a été l’occasion de mettre en avant le Mexique dans son ensemble, un pays dont le patrimoine culturel est sans doute aussi riche que l’Espagne ou l’Italie, pays chéris des français.

Avec ses 24 millions de visiteurs en 2013, soit une hausse de 9% par rapport à 2014, le Mexique est une valeur qui monte sur le marché du tourisme.

Les 150000 M2 réservés pour promouvoir Cancun, Los Cabos, Puebla, le Yucatan, la ville de Mexico et Vallarta, ont permis au Mexique d'être la star de cette édition 2014 du premier salon touristique au monde.

Ce qui est sans nul doute, un bon investissement!

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Est-ce que la France doit discriminer les guéris du Covid par rapport aux vaccinés pour les pays oranges, rouges hors UE? En UE ils voyagent comme les vaccinés

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !