Partagez cet article :
qatar-musee-art-islamique
Le gouvernement du Qatar va dépenser 17 milliards de dollars en 5 ans pour développer ses infrastructures touristiques dont de nouveaux hôtels de luxe et un centre de conférence international. L'émirat mise aussi sur la culture avec l'avènement prochain de son village culturel.

«Le Qatar compte actuellement 2000 chambres d'hôtels de luxe, mais  4000 chambres seront ajoutées d'ici la fin de l'année 2010. De nombreux hôtels vont voir le jour dans les prochains mois de marque Marriott, Shangri La, Rotana, Hilton, Pak Hyatt…Alors que l'émirat comptait plus 8495 chambres fin 2009, il devrait totaliser 15000 chambres en 2011.  Avec ces nouveaux hôtels, nous souhaitons attirer des voyageurs d'affaires, nous concentrer sur les voyages d'affaires, plutôt que sur le tourisme de masse » nous a confié Ahmed Abdullah M. Al-Nuami, le ministre du tourisme du Qatar à l'occasion de son passage à Paris.

qatar-centre-de-conferenceC'est dans cette optique d'attirer plus de voyageurs d'affaires, que le Centre National de Conférences du Qatar va voir le jour d'ici la fin 2010, début 2011 (en photo ci-contre).

Ce centre de 40000 mètres carrés abritera un hall de conférence capable d'accueillir 4000 délégués et un amphithéâtre de 2300 sièges. Il totalisera 57 salles de réunions: de quoi organiser de nombreux événements d'entreprise.

«Le Qatar organise des salons réputés dans la région comme celui de la joaillerie qui a lieu chaque année en février ainsi que d'autres salons dans les domaines de la médecine, de l'immobilier. Nous organisons également de nombreuses conférences gouvernementales et devrions accueillir 4000 délégués en 2011 dans le cadre d'un congrès sur le gas naturel» nous assure Ahmed Abdullah M. Al-Nuami.

L'émirat a d'ailleurs été le siège le mois dernier du forum mondial Islam/Etats-Unis ou de la Convention internationale sur les espèces sauvages menacées d'extinction (Cites) ce mois.

Le Qatar mise sur la culture

Mais le Qatar vise aussi à développer son offre culturelle, le pays étant auparavant réputé pour son manque d'animations ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

«La durée moyenne de séjour des voyageurs est de une ou deux nuits. Nous souhaiterions augmenter cette durée» nous explique Ahmed Abdullah M. Al-Nuami.

Pour cela l'émirat mise sur la culture. Le musée  de l'art islamique, conçu par l’architecte I.M Pei (le créateur de la pyramide du Louvres ou de l'hôtel Four Seasons à New York) et inauguré en 2008 fait partie de cette stratégie (en photo en introduction).

cultural-village-qatarLe village culturel (en hpto ci-contre) est un autre projet ambitieux dans le domaine de la culture.

Situé sur la côte est du Qatar, cette ville s'étendra sur 1000000 de mètres carrés et devrait ouvrir ses portes partiellement d'ici le mois d'avril.

«C'est un projet d'envergure qui s'étalera en plusieurs phases: la premières phase verra l'ajout d'un amphithéâtre à ciel ouvert, un opéra, des restaurants… La seconde partie du projet verra l'ajout d'hôtels, de galeries d'art, de boutiques de designers…» déclare Ahmed Abdullah M. Al-Nuami.

«Les constructions du sites respecteront les normes et les standards de construction traditionnels des émirats» ajoute Hamad Al Mohannadi, directeur du patrimoine au sein du ministère de la culture.

Ce site sera un lieu de rencontres et d'échange pour les artistes de l'émirat et où de nombreux shows seront organisés.

Par ailleurs de nombreux événements culturels devraient avoir lieu en 2010, Doha ayant été déclarée capitale de la culture arabe cette année.

Ces événements s'ajouteront aux festival créés ces dernières années et qui visent à renforcer l'image de Doha dans le domaine de la culture comme le festival de la fauconnerie (qui a lieu en février), celui du milieu marin qui a lieu en avril ou encore le festival du film.

A la question de savoir comment se positionne le Qatar par rapport à Abu Dhabi qui va installer une réplique du musée du Louvres et du musée Guggenheim, le ministre du tourisme estime «que c'est une bonne chose pour le développement du tourisme dans la région».

«N'oubliez pas qu'il y à peine plus de 100 ans il n'y avait pas de frontière entre les émirats, notre culture est commune» ajoute par ailleurs Hamad Al Mohannadi, responsable du patrimoine.

C'est d'ailleurs dans cette optique que les différents émirats bâtissent actuellement un réseau ferroviaire qui devrait être interconnecté d'ici 15 ans et qui permettra de relier facilement les différentes capitales de la région...

Plus d'informations sur le site www.qatartourism.gov.qa.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut