Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Le Sinai, nouvelle zone à risque pour les compagnies aériennes

metrojet

Suite à l'accident du vol Metrojet, plusieurs compagnies aériennes ont annoncé qu'elles ne survoleraient plus le Sinai…

On ne sait pas encore la cause de l'accident qui a causé la désintégration de l'Airbus A321 de la compagnie russe Métrojet.

Mais avant de connaitre les résultats de l'enquête plusieurs compagnies ont indiqué par mesure de précaution qu'elles ne survoleront plus le Sinai.

Il s'agit de Lufthansa, Air France, KLM et Emirates. Peu après les annonces de ces compagnies aériennes samedi dernier, Eurocontrol a indiqué à son tour que la zone Pasos serait désormais interdite de survol: elle est gérée par le contrôle aérien chypriote.

Dès 2014, la FAA puis l'EASA avaient émis des alertes aux compagnies aériennes en leur demandant de respecter une altitude supérieure à 26000 pieds au nord du Sinai pour éviter d'éventuels missiles anti-aériens. Suite à l'accident du vol MH17 en Ukraine, abattu par un missile, l'espace a aérien a été interdit de survol en dessous de certaines altitudes de vol.

L'A321 de Métrojet volait à une altitude de 30700 pieds lorsqu'il a disparu des écrans radar au dessus de la péininsule du Sinai.

On a appris ce weekend que selon le chef des experts russes détaché sur les lieux de l'accident, l'avion se serait disloqué en vol.

L'avion transportait 217 passagers et 7 membres d'équipage.

Newsletter
S'inscrire à la newsletter


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :