Partagez cet article :

Selon une étude menée par des chercheurs australiens (Manfred Lanzen de l’université de Sydney), chinois et indonésiens publiée dans Nature Change, le secteur du tourisme représenterait environ 8% du total des émissions de gaz à effet de serre. Un chiffre revu à la hausse pour le secteur alors que l’on estimait auparavant les émissions à 2,5/3% du total mondial.

Pour atteindre ce chiffre de 8% ils ont comptabilisé les émissions associées aux transports (kérosène des avions et essence des bus…) mais aussi les émissions dues aux consommations des biens et services des touristes : restauration, hôtels, achats…
Ils ont noté que ce sont les trajets domestiques qui sont les plus gros émetteurs d’émissions carbone notamment aux Etats-Unis et en Chine aux deux premiers rangs. On trouve ensuite l’Allemagne, l’Inde, le Mexique, le Brésil, le Canada, le Japon, la Russie et le Royaume-Uni. La France est ainsi bien placée en terme d’émissions de gaz à effet de serre au regard de son poids économique et touristique.

Il est à noter qu’un des résultats de l’étude est l’impact du tourisme pour des écosystèmes fragiles comme les Maldives, les Seychelles ou Chypre. Le tourisme génère dans ces îles entre 30 et 80% des émissions nationales de CO2.

  
NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut
Web Analytics