Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Le Yuan digital s’internationalise

Le Yuan digital s’internationalise

La monnaie chinoise pourrait bientôt être utilisée dans les échanges internationaux dans certains pays en remplacement du Dollar. Dans le futur le Yuan digital pourrait devenir une monnaie d'échange d'importance dans le domaine du tourisme...

Les sanctions des Etats-Unis et des européens envers la Russie ont fait comprendre à de nombreux pays qu’ils étaient dépendants du bon vouloir américain.

Certains pays essaient donc de se libérer de la prédominance du Dollar dans les échanges internationaux. La Chine est à la pointe dans ce domaine et compte sur son yuan digital.

En début d’année durant les jeux olympiques de Pékin, les athlètes ont été invités à utiliser le yuan digital. Le Yuan digital est actuellement en phase de test dans plusieurs villes dont Shenzen, Xiong’an, Chengdu et Suzhouet la Chine prévoit d’adopter le Yuan digital dans l’ensemble du pays d’ici 2 ans. Actuellement le Yuan numérique compte environ 250 millions d’utilisateurs.
Il s’agit d’une monnaie digitale de banque centrale différente des crypto monnaies: au lieu de billets de banque la banque centrale émet des « billets » digitaux. C’est une monnaie qui restreint d’une certaine manière les libertés puisque tous vos échanges monétaires peuvent être suivis par les banques ou le gouvernement.

Le Yuan digital a été utilisé comme monnaie de paiement pour 4 pays

Hormis la Chine cette monnaie digitale chinoise vise à être utilisée dans le monde. Ainsi une banque centrale digitale pour les transactions internationale vient d’être créée en Chine, la Bank for International Settlements.

« Plus de 160 paiements trans frontaliers ont été effectués pour 22 millions de Dollars durant les tests qui ont impliqués 4 monnaies différentes de banques centrales » indique Reuters.

Le système a été testé avec la Chine, Hong Kong, la Thaïlande et les Emirats Arabes Unis dans le cadre du projet de Multiple Central Bank Digital Currency appelé mBridge. L’objectif pour la Chine est de se libérer du Dollar pour les échanges internationaux et notamment pour les achats d’énergie.

En effet les échanges en énergie sont libellés en Dollar et la devise américaine a grimpé ces derniers mois face à quasiment toutes les monnaies d’importance comme la Livre, l’Euro,, le Yuan, le Yen…L’objectif pour la Chine et d’autres pays est notamment de se libérer du système d’interpaiement SWIFT. Des pate-formes permettent d'ailleurs aujourd'hui pour les particuliers d'investir dans le yuan digital comme Yuan Paygroup.

L'objectif pour la Chine : se libérer des achats en Dollars alors qu'elle devient un client prépondérant

Pour les pays du Moyen-Orient comme les Emirats, la Chine est un partenaire de plus en plus important alors qu’elle importe 40% de son pétrole de cette région. Si cette initiative réussi une grande partie sinon tous les achats de la Chine aux Emirats seront effectués en Yuan et nous plus en Dollars. Et cette initiative pourrait être élargie à l’Arabie Saoudite qui a effectué des tests en commun avec les Emirats pour établir une monnaie numérique pour les paiements trans frontaliers avec les Emirats. Techniquement il est très simple aujourd’hui de mettre en place ce type de systèmes de paiement. Assiste-t-on à la fin du Dollar comme monnaie de réserve?

Certainement pas. Le Dollar restera encore pour quelques années la monnaie de référence. Mais de telles initiatives vont sans doute se multiplier dans les prochaines années et la prépondérance du Dollar comme monnaie de paiement quasi unique dans le domaine de l’énergie pourrait prendre fin. Dans le domaine du tourisme, on peut parier que plusieurs monnaies vont s’imposer dans le futur pour les paiements en fonction des blocs économiques. A suivre…


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :
Newsletter
S'inscrire à la newsletter