Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Le Président de la République vient d’annoncer en même temps la prolongation du confinement jusqu’au 11 mai, et un « plan spécifique pour le tourisme », avec des annulations de charges pour les entreprises et des aides particulières pour notre secteur, afin de sauvegarder l’emploi.

En effet le secteur du tourisme sera longuement affecté par la crise sanitaire du fait de la progressivité du déconfinement et du ralentissement des mouvements internationaux consécutifs à la « fermeture des frontières, jusqu’à nouvel ordre, avec les pays non européens ».

La baisse d’activité a été de 20% sur le premier trimestre 2020. Elle va atteindre, voire dépasser, 80% sur le reste de l’année, qui concentre 78% de l’activité. La visibilité sur les vacances d’été des français est réduite.

Malgré l’usage du chômage partiel, notre secteur a été contraint de maintenir des emplois - qui représentent pour la première quinzaine d’avril près de 40% de la masse salariale - afin d’assurer le rapatriement des français en voyage à l’étranger, de procéder aux annulations et report, de gérer les relations très complexes avec les compagnies aériennes, et de répondre aux multiples questions des voyageurs. En contrepartie les entreprises n’ont enregistré aucune recette.

Jean Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage constate que « pour les voyagistes (agences de voyages et tour operateurs), la maxime présidentielle « zéro recette, zéro charge » ne s’applique pas. Ce qui justifie d’importantes mesures d’accompagnement particulières et à long terme afin de sauvegarder l’emploi en assurant la pérennité des entreprises ».

Les Entreprises du Voyage font valoir auprès de leurs interlocuteurs le danger vital qui pèse sur notre secteur du fait de cette crise. L’ordonnance sur « les avoirs » permet de sauvegarder une partie de la trésorerie des agences de voyages « distributrices », mais ne traite le problème ni globalement ni à long terme.

Les liens avec les pouvoirs publics, la DGE, les ministres de l’économie et des comptes publics, du travail et du transport sont renforcés. Jean-Baptiste Lemoyne, interlocuteur de notre secteur, est conscient de la nécessité pour nos entreprises d’obtenir les soutiens indispensables pour garantir la pérennité de l’emploi.

Les Entreprises du Voyage expriment leur solidarité avec les français qui travaillent, dans des conditions souvent difficiles, pour soigner, nourrir, transporter, informer, assurer l’hygiène et la sécurité… faciliter la vie de nos concitoyens.

Lorsque le temps viendra, nos entreprises seront mobilisées pour faciliter l’accès au grand air, à l’espace et aux vacances, là où l’environnement sanitaire sera sécurisé, pour la population qui a supporté un long confinement, dans des conditions souvent difficiles.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous en faveur d'un passeport vaccinal Covid pour voyager?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter chaque semaine!