Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Alors qu'Air France va rouvrir sa ligne Paris-Téhéran le 17 avril 2016 qui était suspendue depuis 2008, certaines hôtesses ont décidé de faire la grève du voile.

Une note interne d'Ari France précise que comme toutes les autres compagnies volant en Iran, les hôtesses devront porter un pantalon durant le vol, une veste ample et un foulard à la sortie de l'avion».

Le syndicat interne SNPC a demandé à la direction la mise en place d'un volontariat afin de ne pas «porter atteinte à la liberté de conscience de certaines hôtesses».

La direction d'Air France a indiqué à l'AFP que les équipages «étaient tenus comme tous les visiteurs étrangers de respecter la loi des pays dans lesquels ils se rendant. La loi iranienne impose le port d'un voile couvrant les cheveux, dans les lieux publics à toutes les femmes présentes sur son territoire. Cette obligation, qui ne s'applique pas pendant le vol est respectée par toutes les compagnies aériennes internationales desservant la République d'Iran».

Finalement on a appris ce jour que la compagnie allait mettre en place un dispositif d'exception pour ses femmes hôtesses et pilotes.

«Pour concilier ce principe inhérent au métier de navigant avec le respect des valeurs personnelles de chacune des femmes d'Air France, quand une hôtesse ou une pilote sera affectée sur un vol à destination de Téhéran, Air France leur donnera la possibilité de se désister et d'être affectée sur un autre vol. Chacune devra indiquer au préalable son refus de porter le foulard, suivant une procédure qui leur sera précisée» a déclaré ce jour Air France dans un communiqué. La direction doit rencontrer les syndicats ce jour pour leur faire cette proposition.

Les vols Paris-CDG - Téhéran seront exploités en Airbus A330 et A340 avec des équipages composés de :. 2 pilotes et de 8 Personnels Navigants Commerciaux sur A 330, 2 pilotes et 10 Personnels Navigants Commerciaux sur A 340.

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS