Partagez cet article :

Level, la compagnie low-cost du groupe IAG va lancer des vols court-courriers au départ de sa nouvelle base de Vienne…

Level aura désormais une base à l’aéroport de Vienne au niveau du terminal 1: 4 A321 seront basés à Vienne. La compagnie volera vers 14 destinations européennes dont Londres Gatwick, Barcelone, Palma de Majorque, Paris CDG et Milan Malpensa.

Les premières routes vers Londres Gatwick et Palma seront inaugurées le 17 juillet : Level utilisera des A321 sur ces routes configurés avec 210 sièges en classe économique.

La nouvelle filiale baptisée Anisec utilisera la marque Level et a obtenu un certificat de vol autrichien.

Les tarifs d’appel débuteront à partir de 24,99 euros et les billets pourront être achetés sur le site de Level : www.flylevel.com.

Les voyageurs pourront emporter un bagage à main gratuitement : l’enregistrement du bagage en soute, les repas seront payants.

Cette installation à Vienne a lieu alors que Level a échoué à racheter la compagnie autrichienne Niki à Air Berlin.

Ryanair a finalement racheté 24?9% de Laudamotion avec pour projet de monter à 75% du capital.

Il semblerait qu’IAG va utiliser des A321 d’Air Berlin pour opérer ces nouveaux services.

« Nous lançon cette nouvelle low-cost court-courrier pour offrir aux clients autrichiens plus de choix de vols en Europe. Ces vols seront commercialisés sous la marque Level suite au succès de nos opérations long-courriers. Nous allons desservir le marché autrichien avec des vols low-costs fiables et nous allons créer initialement 200 emplois à notre base de Vienne » a déclaré Willie Walsh le CEO d’IAG.

Il est à noter que Level doit lancer à partir de la semaine prochaine de nouveaux vols au départ de Paris Orly vers l’Amérique du Nor dent les Caraïbes.

Level avait lancé ses premiers vols long-courriers au départ de Barcelone en juin 2017 et Willie Walsh avait indiqué que la compagnie pourrait lancer des vols similaires depuis les aéroports régionaux du Royaume-Uni si le gouvernement supprimait l’Air Passenger Duty.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: