Partagez cet article :
L'enseigne des hôtels LOgis

Business Traveler France a interrogé Karim Soleilhavoup, le directeur général du groupe Logis Hôtels pour parler de l'impact de la crise, de la réouverture des hôtels et d'un plan d'aide au secteur hôtelier...

Business Traveller France : comment ont fonctionné les Logis pendant le confinement?

Karim Soleilhavoup, Directeur Général du groupe Logis Hôtels : un peu de plus de 600 hôtels sur 2400 sont restés ouverts pendant le confinement pour accueillir du personnel soignant mais aussi des chauffeurs routier ou des techniciens qui s'occupent notamment des réseaux : télécoms, gaz, eau...

Et les hôtels qui avaient des restaurants ont conservé une offre de restauration car chez Logis 90% des hôtels ont un espace de restauration. Ils ont donc gardé leurs cuisines ouvertes mais en livrant les repas dans les chambres via le room service. Pour ceux qui n'ont pas de cuisine, ils ont pu proposer de la restauration à emporter avec la marque Bocco. Les petits-déjeuners ont également été adaptés en les servant par exemple dans les terrasses des chambres : c'est l'un des ponts forts des logis : de nombreux hôtels indépendants proposent des chambres avec terrasses...Pour réserver le plus simple était d'utiliser notre site de réservation notre application mobile ou notre centre d'appel dédié pour les voyageurs professionnels.

Business Traveller France : quelles sont les mesures sanitaires prises dans les hôtels Logis?

Karim Soleilhavoup : nous avons mis en place un protocole avec un guide opérationnel pour nos adhérents répertoriant toutes les mesures sanitaires à mettre en place : dans les cuisines, dans les chambres, les restaurants, les points de contact... Nous avons fait une commande groupée de masques de gel pour nos adhérents et avons demandé l'affichage des consignes concernant les gestes barrières. On a par ailleurs supprimé tous les objets qui pouvaient être touchés dans les chambres et qui pouvaient diffuser le virus: shampoings, couverture d'appoint...(NDLR: certains hôtels testent les télécommandes sous plastique). Nous avons également adapté la restauration (NDLR: plus de petit-déjeuner buffet à la carte ou continental, service en chambre ou terrasse, plateau repas en chambre ou box à emporter...).

Business Traveler France: quel est le planning de réouverture des hôtels?

Karim Soleilhavoup : 65% des hôtels ont rouvert le 11 mai et 85% vont rouvrir courant juin. Les 15% restants sont les hôtels où l'offre de restauration est très importante et où les hôteliers attendent de connaître les nouvelles consignes pour savoir s'ils peuvent rouvrir.

Business Traveler France: quelle clientèle attendez-vous? Business principalement?

Karim Soleilhavoup : nous misons sur un le client affaires individuel car seuls les pros peuvent se déplacer au delà des 100km. Mais nous pensons aussi que la clientèle locale va venir le week-end notamment dans nos hôtels du bord de mer, en Normandie, à la campagne...Sur un mois de mai typique nous avons traditionnellement 40 à 45 % de clientèle affaires pour 60-55% de clientèle losirs. Ce mois-ci cela sera plutôt 70% de clientèle affaires.

Et nous n'aurons pas de clientèle internationale alors qu'elle représente en moyenne 45% de notre activité.

Business Traveler France : Quelles sont les prévisions pour cet été? Quel est l'impact de la crise?

Karim Soleilhavoup : il est impossible de faire des prévisions...On ne sait pas si la clientèle internationale va revenir comme les belges, les scandinaves...Les américains et les espagnols représentaient une grand part de nos clients...Pour l'impact nous avions connu un très bon démarrage en début d'année avec une hausse de 37% des réservations directes sur les 6 premières semaines de l'année et de +11% pour les OTA. En mars nous avons réussi à limiter à 50% le perte de revenus mais en avril l'activité a chuté de 95%. Pour mai nous devrions perdre 70% de notre chiffre d'affaires contre 55% en juin et 35% en juillet. Mais ces chiffre sont sous réserve que la clientèle internationale revienne et que les restaurants soient rouverts début juin.

Business Traveler France : cette crise met en avant l'importance de l'hôtellerie indépendante. Pourquoi tant d'hôtels indépendants ont disparu en France ces dernières années?

Karim Soleilhavoup : Il y a 3 phénomènes majeurs. Premièrement, il y a eu un excès de nouvelles normes : incendie, handicap... (NDLR : dues principalement à l'adaptation des règlements européennes. L'Europe normalise beaucoup trop). Nos membres ont du investir dans les normes plutôt que dans l'expérience client. Hors ces normes ne sont pas imposées à nos concurrents comme Airbnb...Deuxièmement la pression immobilière a joué un grand rôle. Certain ont préféré fermer pour transformer un hôtel en immeuble, la valeur du fonds étant moins importante que la plus-value immobilière...D'autant que les clients en provenance des OTA comme Booking, Expedia n'entrent pas dans la valorisation du fonds de commerce. Enfin la jeune génération hésite à reprendre des hôtels. Ils ont vu leurs parents travailler 24H/24. Il faut emprunter pour remettre aux normas, payer 20% aux plate-formes. Pourtant nos hôtels ce sont des emplois locaux, on forme à la gastronomie française, on commande aux maraîchers locaux...

Business Traveler France : demandez-vous une aide spécifique aux pouvoirs publics pour le secteur hôtelier?

Karim Soleilhavoup : il faut accompagner la reprise su secteur. Nous voudrions que l'on pusise encourager ceux qui veulent ouvrir avec des mesures de chômage partiel, que les prêts de l'ETat soient garantis à 100% contre 90% aujourd'hui et qu'ils soient prolongés de 12 mois. Il faudrait également aménager les charges fiscales et sociales pendant bien plus que 3 mois et je ne parle pas des loyers. Enfin nous demandons à ce que les commissions des OTA soient calculées sur le prix HT et non TTC. Nous exigeons aussi l’application des mesures sanitaires (incendie, handicap...) dans les locations meublées. Il faut que les règles soient les mêmes pour tous les établissements qui accueillent du public et pas uniquement pour les hôtels!

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: