Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Lufthansa, Brussels et Swiss parient sur l'Afrique

afrique-destinations-lufthansaLufthansa, Swiss et Brussels Airlines ont décidé de parier sur l'Afrique. Un continent en plein essor et qui a paradoxalement moins souffert dans le domaine de l'aérien.

L'Afrique riche de ses matières premières est courtisée par les chinois, mais également par les compagnies aériennes Lufthansa, Brussels et Swiss.

Les trois compagnies ont présenté leur offre sur ce continent, très complète, hier lors d'une conférence.

Elles transportent ensemble environ 2 millions de passagers chaque année vers l'Afrique et desservent 31 destinations différentes.

Ces compagnies aériennes s'intéressent à ce continent car le marché du transport aérien en Afrique devrait suivre l'évolution de la croissance du PIB évaluée à 3,7% en 2010, 5% en 2011 et 5,5% en 2012 selon le Global Insight World Overview. Le continent arrive juste après l'Asie-Pacifique dans le monde en terme de croissance.

«La crise financière a eu moins d'impact en Afrique que dans d'autres régions. Nous avons constaté des coefficients de remplissage stables du fait d'un important trafic de la diaspora» nous a confié Herman Carpentier, vice-président de Brussels Airlines.

Brussels Airlines est un atout de poids en Afrique pour Lufthansa grâce aux liens de longue date établis par la Sabena et grâce à son important réseau africain composé de 14 destinations.

La compagnie belge vient d'intégrer le programme de fidélité Miles & More de Luthansa et s'apprête à rejoindre Star Alliance le 9 décembre prochain.

«Notre intégration au sein de Miles & More est importante car de nombreux passagers souhaitent cumuler des miles au sein d'une alliance. Nos passagers pourront ainsi se rendre en Afrique et cumuler des miles au sein du programme Miles & More qu'ils y aillent avec Brussels ou avec Swiss ou Lufthansa. D'autant qu'ils ont accès aux tarifs des trois compagnies» explique Herman Carpentier.

Afin de rendre encore plus attirant son hub de Bruxelles pour les parisiens et les français, Brussels Airlines va mettre en service un second vol quotidien matinal au départ de Paris Charles de Gaulle à partir de l'été 2010.

D'ici 2012, une ligne de train à grande vitesse reliera directement l'aéroport de Bruxelles et permettra aux passagers de s'y rendre en train plus facilement (jusqu'à présent il faut prendre une correspondance à la gare de Bruxelles Midi).

L'essor du hub de Bruxelles n'empêche pas les deux autres compagnies de développer au parallèle leurs hubs de Francfort et Zurich pour les vols vers l'Afrique. «Nous avons une stratégie multi-hub car il y a de nombreuses routes en Afrique où il n'existe pas de vols quotidiens» affirme Karsten Bentz, vice-président ventes et services Europe chez Lufthansa.

C'est d'ailleurs en raison de ce fort trafic saisonnier que les compagnies opèrent peu de vols quotidiens: cela renchérit de fait le prix des billets.

«Les vols étaient jusqu'à présent relativement chers vers l'Afrique au départ de la France mais cela évolue. Cette situation était justifiée par un fort trafic très saisonnier mais la concurrence s'intensifie et la croissance du trafic devrait permettre de baisser les tarifs» avoue Hernan Carpentier.

En attendant l'Afrique avance à grands pas : des pays comme la Gambie ou l'Ouganda se développent dans le domaine du tourisme. D'ailleurs, de grands groupes hôteliers l'ont bien compris et inaugurent de nouveaux hôtels sur ce continent à l'image de Starwood ou du groupe Rezidor (voir Radisson-blu-ouvre-de-nouveaux-hotels-en-afrique et Starwood-hotels-plan-d-expansion-sans-precedent-dans-l-ocean-indien-a-l-ile-maurice-et-en-afrique).

L'Afrique reste un continent où dans le domaine de l'aérien tout est encore possible!

Plus d'informations sur les sites de LUFTHANSA, SWISS et BRUSSELS AIRLINES.

Newsletter
S'inscrire à la newsletter


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :