Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Lufthansa critique le rapprochement Etihad-Alitalia

La compagnie allemande Lufthansa veut montrer son opposition à l'éventuelle prise de participation d'Ettihad au capital d'Alitalia : «nous rejetons les subventions récurrentes et la partielle re-nationalisation de compagnie européennes. Que ce soient de la part d’états européens, d’états ou de compagnies détenues par l’état de pays hors de l’Union Européenne» a déclaré un porte-parole de Lufthansa.

Dans le passé le CEO de Lufthansa, Christoph Franz (qui va céder sa place en mai prochain), a critiqué les compagnies du Moyen-Orient comme Etihad, Emirates ou Qatar Airways en parlant notamment de distorsion de concurrence sur les routes long-courriers particulièrement entre l’Europe et l’Asie.

La compagnie a également critiqué les politiciens européens qui selon Lufthansa rendent la vie impossible aux compagnies aériennes européennes plutôt que de se soucier d’une concurrence équitable en imposant des taxes CO2, passagers...

Au contraire de ses deux principaux concurrents européens, Lufthansa n’a pas su sceller d’alliance avec une compagnie du Golfe ces dernières années.

Qatar Airways est entrée dans oneworld en novembre dernier, une alliance qui regroupe British Airways et Iberia (groupe IAG), et Air France-KLM a scellé un accord avec Etihad.

Il ne reste donc plus qu’Emirates qui a confirmé ne pas vouloir intégrer d’alliance préférant des accords de compagnie à compagnie comme l’alliance scellée ces dernières années avec Qantas.


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :