Partagez cet article :
bmi_a320.jpg
Le président de bmi Sir Michael Bishop a fait taire les rumeurs  en exerçant une option  obligeant Lufthansa à acheter sa participation majoritaire dans la compagnie aérienne.

L'accord prévoit que  Lufthansa doit  prendre une participation de 80 pour cent des parts dans BMI.
Le transporteur allemand détenait déjà 30 pour cent de  BMI, après avoir acheté à l'origine de 20 pour cent du capital en 1999, avant d'augmenter sa participation de 10 pour cent en 2002.
Bishop détient actuellement une participation de contrôle de 50 pour cent plus une action dans le transporteur aérien. la compagnie aérienne scandinave SAS posséde le solde soit 20 pour cent.
Aux termes d'un accord prévue en 1999, Bishop  avait jusqu'à la fin de 2008 pour exercer une option qui lui permet de vendre ses parts à Lufthansa à un prix déjà négocié.

Selon le  rapport intérimaire de Lufthansa de  Janvier-Septembre 2008, publié aujourd'hui, «l'achèvement de l'exercice devrait avoir lieu pas avant Janvier 12, 2009", et est soumis aux lois anti-trust et à  l'approbation réglementaire. Nous ne savons pas à ce stade quel prix Lufthansa a payé pour les actions de Bishop.
 Lufthansa a déclaré que «les discussions concernant la future structure et les options [de la compagnie] sont en cours entre Lufthansa, Sir Michael Bishop et bmi».

L'avenir de bmi a fait l'objet de nombreuses spéculations au cours des derniers mois. La compagnie aérienne d'Abu-Dhabi, Etihad, aurait approché la compagnie aérienne afin de négocier une possible fusion.  Bmi est propriétaire de plus de 10 pour cent des créneaux d'atterrissage et de  décollage  à Heathrow, ce qui la rend très attrayante pour de nombreux prétendants.

Quand British Airways a acheté 51 créneaux de BMI en Mars 2007, elle a payé environ 30 millions de livres.
Depuis l'accord "ciel ouvert" qui a été signé entre les États-Unis et l'UE, (qui prévoit l'ouverture d'Heathrow à toutes les compagnies américaines et de l'Union Européenne), les créneaux horaires à l'aéroport ont augmenté en valeur.
Continental Airlines aurait  acheté quatre créneaux de décollage et d'atterrissage  pour  105 millions de livres cette année en mars , juste avant l'entrée en vigueur d'Open Skies .

Pour de plus amples informations, visitez le site flybmi.com , lufthansa.com .

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: