Partagez cet article :

TGV Lyria , l'opérateur ferroviaire franco-suisse à grande vitesse augmentera ses capacités de 30% à partir de décembre.

TGV Lyria exploite des trains à grande vitesse reliant Paris Lyon aux destinations suisses de Genève, Zurich, Lausanne et Bâle.

Le quotidien français Le Monde rapporte que TGV Lyria souhaite profiter du récent mouvement de «la honte de voler» et espère voir un transfert des passagers de l’aérien au rail.

TGV Lyria suit les traces d'Eurostar / Thalys (comme nous l'avions annoncé vendredi) et de Deutsche Bahn, qui réduira ses tarifs ferroviaires (en particulier ceux de ses lignes principales ICE) en raison de la réduction de TVA sur les tarifs ferroviaires prévue par l'Allemagne.

C'est un geste audacieux de la part de TGV Lyria et qui est lancé à la dernière minute.

Les compagnies de train sont conservatrices. Elles donnent normalement beaucoup plus de préavis pour les changements d'horaire de cette ampleur.

Le Monde indique que « TGV Lyria a choisi de prendre un risque dès la fin de cette année pour concurrencer l'avion. La société franco-suisse est disposée à augmenter de 30% ses capacités en matière d’offre de liaisons à grande vitesse entre Paris et les principales villes suisses. »

« Le nombre de places proposées par TGV Lyria augmentera quotidiennement de 13 500 à 18 000 d’ici 2020, l’augmentation initiale étant observée à partir du 15 décembre. »

TGV Lyria est une société conjointe de la SNCF (74%) et les CFF (26%).

Le temps de trajet entre Paris et la Suisse en TGV Lyria prend un peu plus de trois heures, ce qui la rend compétitive vis à vis du transport aérien.

Fabien Soulet, PDG de TGV Lyria, a déclaré: « je suis convaincu que les problèmes liés au climat et la prise de conscience par les citoyens de leur empreinte carbone vont transformer le marché. En Suisse, en particulier, l'inquiétude est forte. »

Cela s’est vu samedi à Berne, capitale de la Suisse, lorsque les médias français ont déclaré que 100 000 personnes s'étaient déplacées pour «marcher pour le climat».

En ajoutant plus de sièges, TGV Lyria s'attend à une augmentation de 25% du nombre de passagers.

Les lecteurs britanniques constateront qu’en reliant Eurostar à TGV Lyria, il est possible de prendre le train entre Londres et la Suisse en une journée.

Cependant, les tarifs ferroviaires coûteront invariablement plus cher que l’avion (surtout si vous utilisez Easyjet), et lorsque vous atteignez Paris, un changement de terminus est nécessaire entre Nord et Lyon.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: