Partagez cet article :

Le nouveau président du Mexique a décidé d'arrêter la construction d'un nouvel aéroport. L'idée est d'utiliser 3 aéroports au lieu d'un aéroport...

Bloomberg a indiqué que le CEO de la IATA Alexandre de Juniac s'inquiétait des problèmes opérationnels et de sécurité suite à cette décision dans une conférence à Mexico City.

Car le président Andres Manuel Lopez Obrador a finalement décidé de réaliser une promesse de campagne en suspendant le projet de 13 milliards de dollars du nouvel aéroport international. A la place, selon des officiels mexicains dans le domaine de l'aviation, l'aéroport de Toluca sera rénové. Un aéroport militaire sera également transformé en un aéroport commercial dans le cadre de ce nouveau plan.

Le nouvel aéroport était construit à hauteur d'un tiers quand les travaux ont été suspendus.

Le problème est que l'aéroport actuel de la ville est saturé et ne peut pas être étendu.

Des officiels dans le domaine de l'aérien ont fait part de leur inquiétude alors que les 3 aéroports de remplacements sont trop loin du centre-ville et que de plus il est plus intéressant en terme opérationnel de gérer des vols depuis un aéroport au lieu de 3 afin de ne pas avoir des avions stationnés dans différents hubs.

Le CEO mexicain de la low-cost Volaris qui a été fondée à l'aéroport de Toluca avait déménagé car le marché ne répondait pas à l'offre.

« Les compagnies aériennes on besoin de savoir urgemment quelle infrastructure sera disponible et quand et si la décision est motivée politiquement, le résultat ne sera pas optimal » estime Alexandre de Juniac.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut