Partagez cet article :

Le transporteur à bas prix Norwegian a conclu un accord de coentreprise avec China Leasing International Corporation (CCBLI), qui «financera, détiendra et louera des avions commandés par Norwegian».

L'accord, qui portera initialement sur 27 avions neo A320 qui devraient être livrés entre 2020 et 2023, permettra à CCBLI de détenir une participation de 70% dans l'entreprise, les 30% restants étant détenus par Norwegian.

CCBLI, qui est une filiale de China Construction Bank Corporation, financera également les avions dans le cadre de la coentreprise.

Norwegian a annoncé que cette mesure réduirait ses dépenses d'investissement engagées d'environ 1,5 milliard de dollars, sur la base des 27 avions initialement inclus dans l'accord.

Le transporteur cherche depuis longtemps à former une entreprise commune dans le domaine de la possession d’avions. Le PDG par intérim, Geir Karlsen, a déclaré que «la coentreprise est l’une des nombreuses initiatives importantes à prendre pour concrétiser notre stratégie visant à passer de la croissance à la rentabilité».

«Je suis convaincu que le CCBLI, avec son professionnalisme, sa solidité financière et ses capacités, constituera un excellent partenaire pour l'avenir de la Norvège», a ajouté Karlsen. «Cette coentreprise est une première étape importante dans la construction d'un partenariat stratégique fort entre nos deux sociétés.»

Dans le même temps, Norwegian a également annoncé aujourd’hui son «meilleur résultat trimestriel à ce jour», avec une augmentation de 38% de ses bénéfices avant impôts au troisième trimestre par rapport à l’année dernière, à 2,2 milliards NOK .

Au cours des derniers mois, la compagnie s'est concentrée sur l'optimisation de son réseau, avec des projets de changement de fréquences sur plusieurs liaisons transatlantiques l'année prochaine.

La semaine dernière, Norwegian a également annoncé une lettre d'intention en vue de lancer un partenariat interligne avec Jetblue sur des vols entre l'Europe et les Amériques.

Ce partenariat relierait plus de 60 villes américaines et près de 40 villes des Caraïbes et d'Amérique latine au réseau norvégien via New York JFK, Boston et Fort Lauderdale, permettant ainsi aux clients de réserver des vols de correspondance vers et depuis les services Jetblue avec un seul billet, les bagages étant vérifié à la destination finale.

Les États-Unis représentent désormais le marché le plus important en termes de chiffre d'affaires pour la compagnie aérienne. Karlsen a commenté les résultats : «les résultats du troisième trimestre de Norwegian montrent que nous réalisons notre stratégie consistant à passer de la croissance à la rentabilité. Nous dégageons des bénéfices record, des revenus d'exploitation records et avons réduit nos coûts unitaires réduits, même lorsque nous sommes confrontés à des problèmes opérationnels indépendants de notre volonté. Je tiens également à féliciter tout le personnel norvégien pour sa contribution à la réduction de nos coûts».

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut