Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Nouvelle présidente et manifestations au Pérou

Nouvelle présidente et manifestations au Pérou

Suite à la mise en accusation de l'ancien président Pedro Duarte, une nouvelle présidente a été élue au Pérou. Le Pérou a connu des manifestations qui ont perturbé les voyages des touristes. La situation semble se calmer alors que l'Etat d'urgence a été déclaré pour 30 jours...

La situation politique au Pérou est instable comme elle l’a été depuis de nombreuses années. Plusieurs présidents ont été suspendus dans le passé et d’ex-présidents ont été envoyés en prison pour des crimes durant leur présidence. En une semaine en 2020, le pays a connu 3 présidents différents en 5 jours

Mais cette année la situation est unique. Le 7 décembre le président Pedro Castillo a fait une annonce surprenante à la nation. Il a annoncé qu’il allait dissoudre le congrès pour le remplacer par une gouvernement d’urgence exceptionnelle le rêve de tout autocrate ou une configuration un peu similaire à ce qu’il s’est passé dans de nombreux pays Démocratique avec l’Etat d’urgence durant le Covid. Mais les péruviens ont régi fortement? Le président de la Cour Constitutionnelle a accusé le président de lancer un coup d’Etat et plusieurs ministre ont démissionné. La police et l’armée ont publié une communiqué qui affirmait leur soutien à la constitution. L’objectif pour lui était de gouverner par Décret alors que le congrès était peu favorable à son gouvernement.

Finalement 2/3 le Congrès a voté pour une mise en accusation du président qui est a quitté le pays par la voie des airs. Le gouvernement a tenté de quitter le palais présidentiel pour se réfugier à l’ambassade du Mexiqu mais a été arrêté sur la route. Il est actuellement en détention. Dina Bloluarte est devenue depuis la nouvelle présidente. Elle va tenter de faire taire les protestations qui ont eu lieu dans tout le pays alors que le 14 décembre l’Etat d’urgence a été déclaré dans le pays pour 30 jours. Elle a proposé d’avancer les élections en avril 2024.

Cette situation a un impact sur le tourisme. Il ya quelques jours l’aéroportée d’Arequipa la seconde ville du pays a été pris à parti par les supporters de l’ancien président Pedro Castillo. 7 personnes sont mortes durant les affrontements avec les forces de l’ordre. Au Machu Picchu, un site Inca, des touristes dont été bloqués durant une semaine par des rochers mis en place par des manifestants bloquant les voies ferrées. Les touristes ont été transportés finalement par hélicoptère.

L’office du tourisme du Pérou a publié un bulletin d’information sur la situation du pays que vous trouverez ci-dessous: « les institutions et les entités publiques et privées du secteur du tourisme ont mis en œuvre diverses actions afin de venir en aide et de guider les touristes nationaux et étrangers touchés par les manifestations dans plusieurs régions du pays. Le vendredi 16 décembre dernier, un avion a été transféré dans la région de La Joya (Arequipa) pour transporter les touristes bloqués à Lima.
Le 17 décembre, 208 touristes ont été transférés en train vers la communauté de Piscacucho, dans le district d'Ollantaytambo. De là, ils ont été transportés en autobus vers la ville de Cusco. Le 18 décembre, deux vols ont été organisés : l'un, par l'armée, dans lequel 30 touristes ont été transportés, et l'autre dans un avion de la marine, qui a mobilisé 45 touristes étrangers.
Il est important de noter qu'à ce jour, tous les touristes de diverses nationalités ont été transférés de la ville de Machupicchu à Cusco.
La collaboration est constante et multisectorielle, c'est pourquoi le ministère du commerce extérieur et du tourisme (MINCETUR), PROMPERÚ et le secteur privé travaillent conjointement et activement aux initiatives de soutien du tourisme dans diverses régions du pays.
En ce sens, les touristes nationaux et étrangers qui ont besoin d'informations peuvent accéder à l'application Tourist Police Peru, et dans toute situation d'urgence, se coordonner avec la police du tourisme (POLTUR) et l'IPERU, en appelant le bureau central de POLTUR Central Lima 01 4601060 ; WhatsApp de l'IPERU+51944492314 ; ainsi que les emails : proteccióCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ».

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ