Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Nuage de cendres: Ryanair va rembourser ses clients mais ne les indemnisera pas

ryanair
Ryanair a déclaré que la compagnie se conformerait avec «l'injuste» règlement EU261 qui impose aux compagnies aériennes de rembourser les dépenses des passagers bloqués. Cependant, Ryanair n'indemnisera pas ses clients.

La compagnie low-cost avait d'abord annoncé que les passagers ne seraient pas remboursés du montant de leur billet, mais elle a accepté de «se conformer au règlement EU261 en vertu desquels les compagnies aériennes sont tenues de rembourser les dépenses raisonnables (tel que définies dans l'EU261) des passagers bloqués.»

Ryanair affirme que le règlement ne donne pas lieu à des indemnisations des passagers, «étant donné que la fermeture de l'espace aérien européen de ces sept derniers jours était au-delà du contrôle des compagnies aériennes européennes."»

Le PDG de Ryanair a commenté cette décision:

«Les événements de cette dernière semaine ont conduit à la fermeture de l'espace européen. L'interdiction de voler faite aux compagnies aériennes montre à quel point la législation EU261 est absurde et discriminatoire pour les compagnies européennes. Alors que nos concurrents les ferries, les autocars et les trains sont obligés de rembourser uniquement le prix du billet, nous sommes obligés de couvrir des dépenses potentiellement illimitées, dans des circonstances catastrophiques de fermeture de l'espace aérien européen cette semaine et alors que les gouvernements européens ont appliqué à tort une interdiction générale des vols dans l'espace aérien européen.»

«Ryanair a longtemps défendu qu'il faudrait que les remboursements soient limités en vertu de la législation au niveau du prix du billet acheté comme c'est déjà le cas pour les trains, les autocars et les ferries. Nous allons continuer à travailler grâce à l'European Low Fares Airlines (ELFAA) et d'autres organismes de l'industrie pour modifier cette réglementation et appliquer une limite raisonnable aux demandes de remboursement.»

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?