Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Selon un sondage BVA réalisé par les entreprises du Voyage, 54% des français pensent partir en vacances cet été...

Les français partiront en vacances et principalement en France: voila les principaux enseignements d'un sondage BVA organisé par les Entreprises du voyage qui représentent les principales agences de voyage françaises.

54% des français pensent partir cet été et à 72% en France contre 28% pour l'étranger.

La destination France se porte bien même si les Entreprises du Voyage critiquent le choix de nommer un Secrétaire d'Etat pour le tourisme au lieu d'un Ministre d'Etat. « Cela montre un désintérêt des politiques pour le tourisme, ils pensent que cela n'est pas la peine de s'en occuper. Pourtant l'Espagne a un budget 4 fois plus important que la France pour le tourisme » affirme Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage.

Les perspectives semblent plutôt bonnes pour les agences de voyage alors que les réservations sont en hausse de 4% pour les vacances en France et de 13% pour les vacances à l'étranger.

30% des français pensent partir en vacances chez des membres de leur famille contre 21% dans un camping et 27% dans une location. Ce chiffre est en forte hausse alors que l'an passé seulement 19% des sondés pensaient prendre une location. Cette augmentation est sans doute due en partie à la popularité des nouveaux sites web de réservations d'appartements comme Airbnb ou HouseTrip. 15% des français pensent réserver un séjour à l'hôtel.

A l'étranger, les français se rendront principalement dans les pays du bassin méditerranéen (44%) : 19% pensent séjourner en Espagne contre 11% en Italie et 9% au Portugal et 6% au Maroc qui tire bien son épingle du jeu.

Les français ne seront que 8% à se rendre en Amérique du Nord, contre 6% en Asie. Même si ce chiffre pour l'Asie semble assez faible il montre cependant un réel engouement des français pour ce continent alors que ce pourcentage a doublé en l'espace de 10 ans.

Ainsi dans le baromètre des réservations de janvier à juin 2017 les réservations sont en hausse de 52% pour l'Indonésie, de 13% pour la Thaïlande et de 7% pour la Chine qui connait la plus forte hausse du panier moyen (+23%). Les autres destinations long-courriers tendances sont le Mexique avec une croissance de 11% des réservations et Cuba (+38%) du fait de la levée de l'embargo américain qui a mis les feux des projecteurs sur cette destination. Sur le Moyen-Courrier, la Tunisie revient sur le marché après des années très difficiles avec une hausse des réservations de janvier à juin de 205%. Elle est suivie par le Maroc (+31%) et la Grèce (+20%).

Au contraire des retraités, des chômeurs ou des foyers sans enfants qui partiront peu cet été, 61% des salariés, 78% des foyers les plus aisés (+ de 4000€ de revenus) et 61% des foyers avec enfants prendront des vacances. L'Ile de France sera la région où le nombre de départs sera le plus important (66%) au contraire du Centre Val de Loire (52%), de l'Occitanie (51%) ou de la Normandie (48%). Est-ce lié au climat économique dans ces régions ou au fait que les habitants s'y sentent bien dans leurs charentaises? Une chose est sûre l'année se présente bien pour le secteur touristiques tant au niveau des départs des français que des arrivées de touristes en France. On attend ainsi 88 à 89 millions de touristes cette année soit une hausse de 5 à 6% par rapport à 2016. On note un retour des américains et des japonais ainsi qu'une forte hausse des touristes russes, indiens, brésiliens, espagnols et allemands.

Reste un point noir : alors que le tourisme représente 8% du PIB et 2 millions d'emplois, on comprend pourquoi alors qu'il existe un Ministère de la Défense, il n'y a qu'un Secrétaire d'Etat pour le tourisme. La France a trop longtemps vécu sur ses lauriers en matière de tourisme. Alors que la concurrence s'intensifie en terme de destination dans le monde de nombreuses améliorations restent à apporter en terme de qualité de service, d'accueil, ou d'offres en région. Un Ministre du Tourisme ne serait pas de trop selon les Entreprises du Voyage...

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous en faveur d'un passeport vaccinal Covid pour voyager?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: