Partagez cet article :

Il ne resterait finalement plus que deux repreneurs en lice pour Aigle Azur…

On a appris la semaine passée qu’Air France et le groupe Dubreuil ne reprendront pas Aigle Azur.

Air France a notamment préféré écarté sa candidature car elle ne voulait pas reprendre les employés d’Aigle Azur avec leurs statuts actuels. Le problème était identique pour le groupe Dubreuil.

Vendredi dernier deux offres restaient en lice et avaient reçu un avis favorable du Comité d’entreprise : celle de Gérard Houa qui détient 19% d’Aigle Azu via sa société Lu Azur et celle de deux anciens dirigeants d’AIr France, Lionel Guérin et Philippe Micouleau.

Lionel Guérin et Philippe Micouleau auraient trouvé un financement de 20 millions d’euros d’euros mais leur offre est conditionnée à un prêt d’Etat à hauteur de 15 millions.

Deux autres offres du groupe IAG via sa filiale Vueling et de Fernand Danan ont été abandonnées.

Le Tribunal de Commerce d’Evry va reprendre ses auditions ce mardi matin journée cruciale pour Aigle Azur placée en liquidation judiciaire. La délibéré du Tribunal devrait être communiqué au plus tard le 27 septembre 2019.

AIgle Azur emploie 800 salariés en France et 350 en Algérie. Elle a transporté 1,88 millions de passagers en 2018.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut